L'ex-secrétaire d'Etat US promet l'enfer aux opposantes de Clinton

© AFP 2022 Nicholas KAMML'ex-secrétaire d'Etat US promet l'enfer aux opposantes de Clinton
L'ex-secrétaire d'Etat US promet l'enfer aux opposantes de Clinton - Sputnik France
L'ancienne secrétaire d'Etat américain Madeleine Albright et la féministe américaine Gloria Steinem ont vivement critiqué les femmes qui refusent de voter pour Hillary Clinton.

la candidate démocrate à la présidentielle américaine Hillary Clinton - Sputnik France
Hillary Clinton de mèche avec Wall Street?
Lors d’un rassemblement préélectoral en soutien à la candidature d'Hillary Clinton, l'ancienne secrétaire d'Etat américaine Madeleine Albright a plaidé en faveur des femmes parvenues à casser le plafond de verre. 

Selon Madeleine Albright, si Hillary Clinton était la première femme élue présidente des Etats-Unis, cela serait une véritable révolution politique.

"Nous pouvons raconter à quel point il nous a été difficile de gravir les échelons. Les jeunes femmes estiment que tout est déjà décidé pour elles. Ce n'est pas vrai. Il y a une place spéciale en enfer pour les femmes qui ne s'aident pas entre elles", a déclaré ancienne secrétaire d'Etat citée par l'agence UPI.

Primaires de l'Iowa - Sputnik France
Primaires de l'Iowa: Trump battu, Clinton accrochée
Hillary Clinton compte parmi les principaux candidats au futur poste de président des Etats-Unis. Cependant, le scandale entourant sa correspondance électronique lui met visiblement des bâtons dans les roues.

Ce scandale s'est intensifié en mars dernier sur fond de cyberattaques continues contre les institutions américaines. Mme Clinton a reçu sur son adresse électronique personnelle des dizaines de messages contenant des données confidentielles alors qu'elle était à la tête du Département d'Etat américain.

Hillary Clinton - Sputnik France
Messages secrets, boîte privée: Hillary Clinton dans l’œil du cyclone
Hillary Clinton, qui a dirigé le Département d'Etat américain de 2009 à 2013, avait auparavant regretté d'avoir utilisé un serveur non protégé à des fins personnelles. Elle avait par ailleurs nié avoir envoyé des informations secrètes.

Mme Clinton demeure la favorite de la course à l'investiture démocrate, mais ce scandale des messages électroniques pourrait contribuer à plomber sa réputation.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала