Les propos du parti Alternative pour l’Allemagne de plus en plus populaires

Suite à la déclaration de Frauke Petry, la chef du parti populiste anti-immigration Alternative pour l’Allemagne (AfD), sur le recours possible aux armes à feu aux frontières pour arrêter le flux des migrants clandestins, de vives discussions ont secoué la société allemande.

Alors que de vives critiques ont été émises à propos de la déclaration de Mme Petry, un sondage récent montre une hausse de popularité pour une telle méthode de lutte contre les migrations clandestines, annonce The Express. Selon l'enquête réalisée par l'institut de sondage YouGov samedi dernier, 29% des Allemands partagent l'opinion exprimée par Mme Petry.

Frauke Petry (AfD) - Sputnik France
Allemagne: l'arme à feu pour contrer l'immigration illégale?

Cette tendance pourrait représenter des changements considérables dans l'opinion publique allemande qui devient de plus en plus sévère par rapport aux migrants arrivant de manière massive dans le pays.

Le sondage est effectué à la veille d'élections régionales importantes dans trois lands allemands: en Bade-Wurtemberg, en Rhénanie-Palatinat et en Saxe-Anhalt, fixées pour le 13 mars prochain. L'AfD qui a déjà profité d'une hausse de sa cote de popularité parmi les électeurs pourrait alors confirmer cela dans les urnes.

A l'opposé, l'Union chrétienne-démocrate (CDU) de la chancelière fédérale Angela Merkel perd ainsi les voix des électeurs. Accrochée au principe de portes ouvertes et à l'idée que l'Allemagne est capable d'accueillir tous ceux qui y arrivent, Mme Merkel semble ne pas se rendre compte de ce qui se passe réellement.

Des migrants - Sputnik France
Un million de migrants arriveront en Europe en 2016

Des chiffres énormes de demandes d'asile sont typiques pour l'Allemagne d'aujourd'hui. Selon Frank-Jürgen Weise, chef du Bureau fédéral sur la migration et les réfugiés, cité par The Express, entre 670.000 et 770.000 personnes arrivées en Allemagne en 2015 n'ont pas encore reçu la décision finale sur leurs demandes d'asile, et la majorité n'était même pas capable de s'inscrire correctement.

Le responsable souligne que cette situation est inacceptable. Selon lui, les personnes ne doivent pas attendre pour des délais si longs, et cela est également mauvais pour le marché du travail. M.Weise annonce qu'entre 300.000 et 400.000 réfugiés en Allemagne ne sont pas encore enregistrés.

La crise migratoire a touché toute l'Europe. Dans cette situation, l'Allemagne représente un cas particulier, car c'est le pays qui, ayant déjà accueilli plus d'un million de réfugiés, semble souffrir le plus de la crise.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала