Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Varoufakis: privée de processus démocratique, l’Europe répète son histoire

© AFP 2021Yanis Varoufakis
Yanis Varoufakis - Sputnik France
S'abonner
Yanis Varoufakis, ancien ministre grec des Finances, qui est actuellement de retour sur le devant de la scène politique, propose ses propres recettes du règlement de la crise migratoire, ainsi que du renouvellement politique général de l’Europe.

Ayant présenté le projet de Mouvement démocratie dans l'Europe 2025 (DiEM25), l'homme politique s'est exprimé au sujet de l'ordre du jour dans un entretien accordé à The Independent. M.Varoufakis s'apprête à restituer le sens de la vraie démocratie, en distribuant de façon honnête des pouvoirs privatisés par les élites autoritaires parmi les citoyens du continent européen.

Greek Finance Minister Yanis Varoufakis arrives to make a statement in Athens, Greece, in this July 5, 2015 - Sputnik France
Varoufakis fait son retour pour sauver l'Europe

Selon l'ex-ministre, l'Europe d'aujourd'hui répète son histoire. Le continent semble être plongé dans la situation des années 1930, quand les dirigeants et les hommes politiques ne voyaient pas de menaces dans l'émergence des forces radicales qui ont ensuite conduit les pays vers la guerre.

Par ailleurs, M.Varoufakis a souligné l'essor des partis d'extrême droite à travers l'Europe, ainsi que le grave problème du chômage dont les pays de la zone euro sont confrontés. L'homme politique explique que la situation de l'emploi montre la différence entre l'Eurozone, d'un côté, et le Royaume-Uni et les Etats-Unis, de l'autre, où le taux de chômage est plus bas.

M.Varoufakis estime que l'Europe est privée de processus démocratique, et est soumise au contrôle de structures lourdes et irresponsables, comme le Parlement européen qui est incapable de créer de vraies initiatives législatives. Ce sont l'Eurogroupe et la Banque centrale européenne (BCE) qui ont effectivement mis la main sur la politique financière du continent. Selon l'homme politique, il n'existe pas la surveillance nécessaire sur ces deux structures.

Dans la situation de la grave crise actuelle, c'est le DiEM25, organisation qui se déclare être libre de la structure autoritaire des partis traditionnels, qui pourrait être capable de faire revenir l'Europe sur la voie démocratique, estime M.Varoufakis.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала