Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Ondes gravitationnelles: un gâteau grille la priorité aux chercheurs

© REUTERS / /Caltech/MIT/LIGO Laboratory/Handout A computer simulation shows how our sun and Earth warp space and time, or spacetime, represented here with a green grid
A computer simulation shows how our sun and Earth warp space and time, or spacetime, represented here with a green grid - Sputnik France
S'abonner
La chercheuse Erin Ryan, du centre de vol spatial Goddard, a été la première à annoncer la détection directe d'ondes gravitationnelles. Elle a publié sur sa page Twitter une photo d'un gâteau de félicitations 16 minute avant qu'elle la découverte ne soit officiellement révélée au monde entier".

"Les ondes gravitationnelles détectées pour la première fois!", peut-on lire sur le gâteau, dont la photo a été publiée par Mme Ryan. Mais en faisant cette révélation, elle a violé l'interdiction imposée par l'Observatoire d'ondes gravitationnelles par interférométrie laser (Ligo), rapporte le quotidien britannique Guardian.

L'édition rappelle que le monde a attendu cette découverte pendant près de 100 ans.

Après la publication sur Twitter, la chercheuse a été fortement critiquée par certains internautes. Mme Ryan leur a répondu que l'interdiction ne concernait que les médias et qu'elle n'était pas la seule à l'avoir violée. De fait, l'astrophysicien américain Mark Kuhner a publié la photo du gâteau sur sa page Twitter plusieurs minutes avant Mme Ryan.

Ce n'est pas la première découverte qui a été dévoilée par la chercheuse sur les réseaux sociaux avant d'en avoir reçu l'autorisation. En septembre 2013, plusieurs jours avant que ne soit annoncée officiellement la découverte du propylène dans les couches basses de l'atmosphère de Titan, elle avait également publié une photo d'un gâteau de félicitations.

Gravitation - Sputnik France
Des physiciens annoncent avoir détecté les ondes gravitationnelles d'Einstein
Le 11 février, les chercheurs de la Ligo ont annoncé qu'ils avaient réalisé la première détection directe d'ondes gravitationnelles, une avancée majeure en physique qui ouvre une nouvelle fenêtre sur l'univers et ses mystères. Cette découverte, qui couronne plusieurs décennies d'efforts, confirme une des prédictions émises par Albert Einstein dans sa théorie de la relativité générale en 1915.

Ces ondes gravitationnelles ont été détectées aux Etats-Unis le 14 septembre dernier par les deux appareils de l'observatoire Ligo.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала