Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Accord Russie-USA sur une cessation des hostilités en Syrie

© AFP 2021 LOUAI BESHARASituation en Syrie
Situation en Syrie - Sputnik France
S'abonner
Les Etats-Unis et la Russie sont tombés d'accord dans la nuit de jeudi à vendredi sur une "cessation des hostilités" en Syrie dans un délai d'une semaine afin de relancer le processus de paix et de stopper l'exode de civils.

A l'issue de cinq heures d'intenses négociations à Munich (Allemagne, ndlr.), les deux pays et leurs principaux alliés ont aussi décidé un accès accru et "immédiat" de l'aide humanitaire aux civils en détresse.

"Nous avons convenu d'une cessation des hostilités dans tout le pays dans un délai d'une semaine", a déclaré le chef de la diplomatie américaine John Kerry à l'issue de la réunion du Groupe international de soutien à la Syrie (ISSG).

Un char saoudien - Sputnik France
Riyad déterminé à mener une opération terrestre en Syrie
"Les résultats seront mesurés par ce qui se passera sur le terrain (…) pas sur les mots qui sont sur un bout de papier ce soir", a-t-il mis en garde.

Son homologue russe Sergueï Lavrov a jugé que c'était au gouvernement et à l'opposition syrienne "de prendre les mesures nécessaires". "Nous devrons probablement user de notre influence sur les parties", a-t-il dit, cité par l'AFP.

Les Etats-Unis et la Russie vont piloter les "modalités" de mise en œuvre de cette cessation des hostilités, a précisé M. Lavrov, en notant que c'était le premier pas" vers un cessez-le-feu plus permanent.

L'arrêt des hostilités concernera toutes les parties au conflit à l'exception des "groupes terroristes Daech et Al-Nosra", ont précisé les ministres.

Интервью премьер-министра РФ Д. Медведева немецкой газете Хандельсблатт - Sputnik France
"La Russie n'envisage pas d'opération terrestre en Syrie"
"Nous avons aussi convenu d'accélérer et d'élargir la fourniture d'aide humanitaire dès à présent" à une série de villes assiégées, a ajouté John Kerry, en citant entre autres Deir ez-Zor (est), où les forces loyalistes sont assiégées par le groupe Etat islamique.

Un groupe de travail piloté par l'ONU va se réunir dès vendredi à Genève pour mettre en œuvre ce volet humanitaire et fera des "compte-rendus hebdomadaires", a-t-il précisé.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала