Trump: la guerre d'Irak, une "grosse erreur" des USA

© REUTERS / Jonathan ErnstLe 9e débat pour l'investiture présidentielle républicaine en Caroline du Sud
Le 9e débat pour l'investiture présidentielle républicaine en Caroline du Sud - Sputnik France
Les Etats-Unis ont déstabilisé le Proche-Orient en lançant une campagne militaire en Irak, selon le milliardaire américain Donald Trump, candidat à l’investiture républicaine pour l’élection présidentielle.

Lors d'un débat télévisé qui s’est tenu samedi, Donald Trump, en tête des sondages pour l'investiture présidentielle républicaine, a ressorti le dossier brûlant de la guerre d'Irak, en déclarant que les Etats-Unis avaient déstabilisé le Proche-Orient en lançant cette campagne militaire. 

pape François - Sputnik France
Pape François: l'Occident doit faire son autocritique sur le printemps arabe et sur l'Irak

"Nul doute, la guerre d'Irak a été une grande, une grosse erreur", a affirmé le milliardaire à l’occasion du neuvième débat pour l'investiture présidentielle républicaine en Caroline du Sud, où la troisième étape des primaires aura lieu samedi 20 février. 

Et de rappeler que la guerre d'Irak avait coûté 2.000 milliards de dollars (1.776 milliards d’euros) et des milliers de vies aux Etats-Unis.

Pentagone - Sputnik France
Le Pentagone pourrait renforcer sa présence militaire en Irak
 

L'homme d'affaires a imputé cette "erreur" à l'ancien président George W. Bush, frère aîné de Jeb Bush, rival de Donald Trump dans la course à la Maison Blanche. 

Un avion de la coalition menée par les Etats-Unis décolle pour une mission contre Daech - Sputnik France
La coalition menée par les USA a effectué 26 frappes en Syrie et Irak

"Nous pouvons tous faire des erreurs, mais celle-ci est bien à part. Nous n'aurions jamais dû intervenir en Irak. En le faisant, nous avons déstabilisé le Proche-Orient", a-t-il souligné.

Trump a accusé George W. Bush d'avoir menti à l'époque en affirmant que le régime de Saddam Hussein était en possession d’armes de destruction massive.

"Ils ont menti, il n'y avait pas d'armes de destruction massive", a-t-il dit.

Le milliardaire a violemment attaqué Jeb Bush qui a défendu la politique de son frère.

"C'est en l'écoutant, lui et d'autres, qu'on s'est retrouvés au Moyen Orient, cela fait 15 ans qu’on y est et nous n’avons toujours rien gagné", a lancé Trump, en rappelant qu'il n'avait jamais soutenu la guerre d'Irak.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала