Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Yémen: Riyad utilise des bombes à sous-munitions US

© REUTERS / Mohamed al-SayaghiYémen après bombardements
Yémen après bombardements - Sputnik France
S'abonner
La coalition internationale dirigée par l'Arabie Saoudite continue à utiliser des bombes à sous-munitions US dans les quartiers résidentiels de différentes localités yéménites. Il s'agit de bombes "récemment livrées par les Etats-Unis", rapporte Human Rights Watch (HRW).

D'après les informations de l'organisation, la coalition a utilisé des bombes à sous-munition pour la dernière fois le 13 décembre 2015 lors de frappes sur port de Hodeidah. Une femme et deux enfants ont été blessés à la suite de ces frappes.

"Des sous-munitions fabriquées aux Etats-Unis et récemment livrées au Yémen sont utilisées dans des zones peuplées de civils", affirme l'organisation dans un communiqué, soulignant que "c'est contraire aux exigences liées aux exportations américaines" et à l'interdiction internationale.

l'île de Socotra - Sputnik France
Yémen: une île en échange d’un soutien dans la guerre civile

"La coalition sous commandement saoudien doit enquêter sur les informations selon lesquelles les civils sont victimes de ces attaques et doit immédiatement arrêter d'utiliser" des armes à sous-munitions, a expliqué Steve Goose, chef de HRW.

"L'Arabie saoudite et ses partenaires au sein de la coalition ainsi que leur fournisseur américain méprisent de manière flagrante les normes internationales qui interdisent formellement l’utilisation des armes à sous-munitions, ceci, dans n'importe quelle circonstance", a-t-il ajouté.

Le 8 janvier, le secrétaire générale de l'Onu Ban Ki-moon a exprimé son inquiétude à propos de l'intensification des frappes aériennes de la coalition au Yémen, en soulignant que l'utilisation des armes à sous-munitions était un crime de guerre. Il a exhorté toutes les parties du conflit à respecter le droit international humanitaire et les droits de l'Homme.

Une bombe à sous-munitions se présente sous la forme d’un conteneur qui disperse à l'impact un grand nombre de petits projectiles explosifs. Cette arme efficace sur une grande surface est considérée comme particulièrement meurtrière et elle est interdite par une convention internationale datant de 2008. Ni l'Arabie saoudite ni le Yémen n'ont signé ce traité.

Yémen: des terroristes proches d’ Al-Qaïda prennent une ville dans le sud - Sputnik France
Yémen: des terroristes proches d’ Al-Qaïda prennent une ville dans le sud

Le conflit armé se poursuit dans le pays. Les affrontements opposent les rebelles Houthis du mouvement chiite Houthis Ansar Allah, accusés de liens avec l'Iran, et la partie de l'armée fidèle à l'ex-président Ali Abdallah Saleh, aux troupes loyales au président Abd Rabo Mansour Hadi qui sont soutenues au sol et dans les airs par les forces de la coalition arabe sous commandement saoudien. Cette dernière intervient depuis mars 2015 au Yémen. Les Houthis se sont emparés depuis fin 2014 de vastes pans du territoire yéménite ainsi que de la capitale Sanaa.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала