Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

La moitié des Canadiens sont à 200 dollars de l'insolvabilité

© Flickr / Duncan RawlinsonA homeless in Canada
A homeless in Canada - Sputnik France
S'abonner
Les Canadiens ont du mal à régler leurs factures et à rembourser leurs crédits.

Le sondage, réalisé du 27 au 29 janvier par Ipsos Reid auprès de 1.582 Canadiens adultes, a établi que près de la moitié des personnes interrogées se trouvaient à 200 dollars de l'insolvabilité complète.

Selon The Huffington Post CAN, un quart des sondés ont avoué ne pas être en état de régler leurs factures et de rembourser leurs emprunts.

viande - Sputnik France
Washington sous la menace de sanctions du Canada et du Mexique
Trente-et-un pourcents  des Canadiens ont déclaré que toute augmentation du taux d'intérêt pourrait mettre en faillite leurs finances personnelles.

Le département budgétaire du parlement a récemment communiqué que depuis 2000 le fardeau de la dette des foyers canadiens était plus lourd que dans n'importe quel autre pays du G7.

Au début de février, on annonçait que la baisse du prix du pétrole coûtait cher à une économie canadienne dépendante des hydrocarbures.

Les dernières prévisions de la Bank of Nova Scotia placent le Canada au dernier rang du G7 en termes de croissance économique. La dégradation des indicateurs du PIB tient aux inégalités régionales sur le plan économique et aux problèmes éprouvés par les provinces pétrolières qui abandonnent à leur sort les autres régions (Ontario, Manitoba, Colombie-Britannique et Québec).

Les problèmes de la branche énergétique se répercutent sur les autres secteurs  économiques affaiblis en raison de la baisse des dépenses à la consommation. 

Сhou-fleur - Sputnik France
Le chou-fleur devient un luxe au Canada à cause du cours pétrolier
A la fin de janvier l'agence de notation Standard & Poor’s a abaissé les prévisions de croissance du PIB du Canada pour 2016 de 0,8%, soit 1,5% de taux de croissance, et pour 2017 — de 0,4% et ce, en raison de la chute des cours du pétrole.

Peu avant, le New York Times a noté qu'il s'agissait des conséquences spécifiques de la baisse du prix du pétrole et qu'au Canada le prix d'un chou-fleur avait triplé pour atteindre 8 dollars canadiens (5,51 dollars US).


Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала