L'Arabie saoudite refuse de réduire sa production de pétrole

© REUTERS / Sergei KarpukhinA worker walks past a pump jack on an oil field owned by Bashneft company near the village of Nikolo-Berezovka, northwest from Ufa, Bashkortostan, January 28, 2015
A worker walks past a pump jack on an oil field owned by Bashneft company near the village of Nikolo-Berezovka, northwest from Ufa, Bashkortostan, January 28, 2015 - Sputnik France
Le gouvernement saoudien a déclaré ne pas être prêt à diminuer sa production pétrolière, motivant une telle annonce par le fait que cette mesure pourrait se répercuter sur le marché.

L'Arabie saoudite n'est pas prête à réduire son extraction de pétrole, a annoncé le ministre saoudien des Affaires étrangères Adel ben Ahmed al-Joubeir dans un entretien à l'Agence France Presse.

"Si d'autres producteurs entendent limiter ou consentent au gel s'agissant de l'extraction supplémentaire, cela peut avoir un impact sur le marché mais l'Arabie saoudite n'est pas prête à réduire sa production", a affirmé le chef de la diplomatie saoudienne.

Production de pétrole - Sputnik France
L'Iran consent au gel de la production de pétrole

Mardi à Doha (Qatar), la Russie, le Venezuela, l'Arabie saoudite et le Qatar se sont mis d'accord pour geler leur production de pétrole à son niveau de janvier. Dès lors, plusieurs autres producteurs de pétrole ont rejoint le groupe. En particulier, le Koweït a officiellement annoncé sa détermination de geler sa production de pétrole à son niveau actuel, et l'Équateur, l'Algérie, le Nigeria et Oman ont également approuvé le gel de la production de pétrole. L'Iran a lui aussi accepté la proposition par la suite.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала