"L'espoir d'une nouvelle vie" devient la photo de l’année

© AFP 2022 Koen van Weel / ANPWarren Richardson sur fond de son image "L'espoir d'une nouvelle vie"
Warren Richardson sur fond de son image L'espoir d'une nouvelle vie - Sputnik France
Le concours de photojournalisme World Press Photo a récompensé cette année le cliché d'un bébé réfugié traversant la frontière serbo-hongroise à travers une clôture de barbelés, pris par l'Australien Warren Richardson.

Intitulée "Espoir d'une nouvelle vie", la photo en noir et blanc a été prise par le photographe indépendant Warren Richardson dans la nuit du 28 août 2015, alors que des réfugiés essayaient de se faufiler en Hongrie.

Le photographe a rappelé le contexte dans lequel le cliché a été pris: après cinq jours passés à camper avec les réfugiés, il avait vu s'approcher un groupe d'environ 200 personnes se déplacer en se cachant derrière les arbres, le long de la ligne des barbelés. Ils envoyaient tout d'abord les femmes et les enfants, les pères et les personnes âgées."Nous avons joué au chat et à la souris avec la police toute la nuit", explique M.Richardson, cité dans le communiqué du World Press Photo. "Il était 3h du matin quand j'ai pris la photo et je ne pouvais pas utiliser un flash alors que la police essayait de trouver ces gens… j'ai utilisé la lumière de la lune".

"Il s'agit d'une photo à la fois très classique, au sens le plus noble du terme, et intemporelle. Dès que nous l'avons vue, nous avons compris son importance. Sa force tient à sa simplicité, et en particulier au symbole des fils barbelés", a expliqué le président du jury, Francis Kohn, directeur photo à l'AFP.

Deux photographes russes ont également remporté les premiers prix: Sergueï Ponomoriov, avec un photoreportage sur la crise migratoire dans la catégorie "Nouvelles générales", et Vladimir Pesnia avec le cliché "Hockey à Vetluga" dans la catégorie "Sports".

​Фотографы Сергей Пономарев и Владимир Песня стали лауреатами премии World Press Photo pic.twitter.com/4C94eG0OSz

Au total, 5.775 photographes venant de 128 pays ont participé cette année au World Press Photo, soumettant au jury 82.951 images; 41 photographes de 21 nationalités ont reçu un prix dans huit catégories.

En 2014, le World Press a décerné le titre de l'image de l'année au cliché de Mads Nissen, pris à Saint-Pétersbourg, qui montre un jeune couple homosexuel dans son intimité. La victoire de cette photo a indigné le député russe Vitaliï Milonov qui a déclaré que l'image avait été choisie pour des motifs politiques, afin d'attirer attention sur les violations des droits de la communauté LGBT en Russie.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала