Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Steinmeier et Ayrault en mission conjointe à Kiev

© AP Photo / UncreditedFrank-Walter Steinmeier et Jean-Marc Ayrault
Frank-Walter Steinmeier et Jean-Marc Ayrault - Sputnik France
S'abonner
Les ministres allemand et français des Affaires étrangères vont se rendre en Ukraine pour évaluer sur place la situation.

Les chefs de diplomatie allemand et français, Frank-Walter Steinmeier et Jean-Marc Ayrault, se rendront à Kiev lundi prochain, a annoncé vendredi le porte-parole du ministère allemand des Affaires étrangères, Martin Schäfer. 

"MM.Steinmeier et Ayrault se rencontreront à l'aéroport de Berlin (…) et s’envoleront pour Kiev à bord d'un même avion. Il s'agit pour les ministres d'évaluer sur place la situation politique compliquée en Ukraine", a déclaré le diplomate devant les journalistes à Berlin.

Здание Верховной Рады Украины - Sputnik France
Ukraine: la Rada fixe la date du début de l'"agression russe"

Et d'ajouter que des entretiens étaient prévus avec le président, le premier ministre et le chef de la diplomatie ukrainienne, ainsi qu'avec les chefs des groupes de députés à la Rada Suprême (parlement ukrainien). 

"Cette visite constitue une sorte de signal qui témoigne de l'unité de la position franco-allemande, de la politique extérieure européenne et de nos efforts collectifs visant à garantir la paix en Europe", a souligné M.Schäfer. 

La Rada ukrainienne tient une réunion extraordinaire - Sputnik France
La Rada ukrainienne a échoué à faire démissionner le gouvernement de Iatseniouk

Le récent échec à la Rada de la motion de censure contre le gouvernement d'Arseni Iatseniouk a provoqué une crise parlementaire en Ukraine. Les groupes de députés des partis Batkivchtchina et Samopomochtch (Autonomie) ont quitté la majorité parlementaire, ce qui entérine l'éclatement de la coalition.  

Après le retrait de ces groupes de députés, la coalition n'aura pas suffisamment de voix pour adopter des lois. La Constitution stipule que si une nouvelle coalition n'est pas formée dans les 30 jours qui viennent, le président du pays pourra dissoudre la Rada et annoncer l’organisation de législatives anticipées. 

Le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Grigori Karassine, a déclaré en amont que l'éclatement de la coalition à la Rada pourrait compliquer la mise en application des accords de Minsk.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала