Les chasseurs russes de Pékin changeront la donne en mer de Chine

Les Etats-Unis feraient bien de réfléchir à l'achat de Su-35 russes par la Chine: une telle acquisition permettra à Pékin d'obtenir un gros avantage en termes de contrôle de l'espace aérien dans la région Asie-Pacifique.

L'achat par Pékin de chasseurs russes Sukhoi Su-35 découle de la volonté de la Chine de protéger son espace aérien sur les îles contestées en mer de Chine méridionale, ce qui pourrait changer radicalement la donne géopolitique dans la région Asie-Pacifique, annonce le magazine américain National Interest.

"Si la Chine déploie vraiment ses Su-35 en mer de Chine méridionale, cette région pourrait devenir un endroit complètement différent de ce qu'il est actuellement", estime le quotidien.

Des divergences existent entre la Chine et plusieurs pays de la région, notamment le Japon, le Vietnam et les Philippines, concernant les frontières maritimes et les zones de responsabilité dans les mers de Chine méridionale et de Chine orientale. Pékin estime que les pays comme les Philippines et le Vietnam instrumentalisent le soutien dont ils bénéficient de la part des Etats-Unis pour attiser la tension dans la région.

USS Curtis Wilbur - Sputnik France
Washington provoque Pékin en mer de Chine méridionale
En outre, ces dernières années, les Etats-Unis ont à maintes reprises envoyé des navires de guerre dans cette région contestée sous prétexte d'assurer la liberté de navigation, ce qui a été dénoncé comme une violation de son territoire par la Chine. Selon The National Interest, les îles artificielles créées par Pékin en mer de Chine méridionale permettront d'y déployer une base militaire, et par suite de contrôler l'espace aérien de cette zone.

Les autorités chinoises demandent pour leur part que les navires de guerre étrangers qui entrent dans les eaux territoriales de la Chine obtiennent l'autorisation du gouvernement chinois.

Su-35 - Sputnik France
La Chine acquiert 24 chasseurs russes Su-35
Les négociations sur la livraison des chasseurs russes Sukhoi Su-35 à la Chine ont débuté en 2011. En 2012, les deux Etats ont signé un accord préliminaire. Cependant, il a fallu trois ans aux deux pays afin de convenir des conditions à caractères technique et financier.

Moscou et Pékin ont signé un contrat sur la livraison des Sukhoi Su-35 en 2015. D'après le document, la Chine recevrait 24 appareils dont la valeur est estimée à 2 milliards de dollars. Les quatre premiers chasseurs devraient être livrés en 2016.

Le Sukhoi Su-35 (code Otan: Flanker-T+) est un chasseur polyvalent hautement manœuvrable de génération 4++. Sa vitesse maximale atteint 1.400 km/h près du sol et 2.400 km/h en altitude. L'appareil est capable de détecter des cibles volantes à plus de 400 km de distance.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала