Sanctions antirusses: Merkel appelle les hommes d'affaires à la "patience"

© AP Photo / Markus SchreiberAngela Merkel
Angela Merkel - Sputnik France
La chancelière fédérale reconnaît que les sanctions visant la Russie handicapent fortement les producteurs allemands, rapporte une édition nationale.

La chancelière allemande Angela Merkel a exhorté les hommes d'affaires à faire preuve de patience, en supportant les sanctions antirusses, bien que celles-ci affectent parfois sérieusement les affaires, rapporte Deutsche Welle

V. Poutine et V. Orban - Sputnik France
Effet domino? Un nouveau pays de l’UE s’élève contre les sanctions antirusses

"Tout en reconnaissant que les sanctions handicapent fortement les hommes d'affaires (allemands, ndlr), Mme Merkel a indiqué qu'elles ne pourraient être levées qu'après la mise en application intégrale des accords de Minsk", lit-on sur le site. 

La chancelière allemande a fait cette déclaration vendredi, lors d'une réception annuelle du conseil économique de l'Union chrétienne démocrate (CDU) à Stralsund. 

Kremlin de Moscou - Sputnik France
Sanctions antirusses: politique et économie ne font pas bon ménage

Les relations entre la Russie et l'Occident se sont dégradées en raison de la situation en Ukraine. Fin juillet 2014, l'Union européenne et les Etats-Unis ont décrété des sanctions qui ont frappé des secteurs entiers de l'économie russe. Ces sanctions sont venues s’ajouter à celles décrétées à l’encontre de personnalités russes. Moscou a alors introduit un embargo alimentaire contre les pays l'ayant frappée de sanctions. En juin 2015, la Russie a prolongé cet embargo jusqu'au 5 août 2016 en représailles à la prolongation des sanctions. 

le porte-parole du gouvernement, Stéphane Le Foll - Sputnik France
Le Foll: "On a besoin de lever l'embargo russe"

Comme la Russie était le premier pays de destination des exportations européennes pour les produits agricoles, l'embargo russe sur les denrées alimentaires décrété par Moscou en réponse aux sanctions occidentales sur fond de crise en Ukraine handicape fortement les producteurs communautaires, qui peinent à écouler leurs produits agricoles. 

La semaine dernière, le premier ministre hongrois Viktor Orban a déclaré lors de sa visite à Moscou que le temps de la prorogation automatique des sanctions antirusses était révolu, et que de plus en plus de pays plaidaient aujourd'hui en faveur de la coopération avec la Russie.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала