Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Arabie Saoudite: 10 ans de prison et 2.000 coups de fouet pour athéisme

© East News Muhammed MuheisenUne prison
Une prison - Sputnik France
S'abonner
Le tribunal saoudien a condamné un homme à 10 ans de prison et 2.000 coups de fouet pour avoir publié des dizaines de notes athéistiques sur son compte Twitter.

Un homme âgé de 28 ans a confirmé qu'il était athée et a refusé de se repentir, en précisant que tout ce qu'il avait écrit correspondait à ses propres croyances. Il a également ajouté qu'il avait le droit de les exprimer, rapporte le quotidien Al-Watan, sans préciser le nom de l'homme.

Selon l'agence, la police religieuse saoudienne, chargée de la surveillance des réseaux sociaux, a trouvé plus de 600 tweets de cet homme, qui nient l'existence de dieu, ridiculisent les versets coraniques, et accusent tous les prophètes de mensonges et de provocation d'hostilités. Le tribunal l'a également condamné à payer une amende de 20.000 riyals saoudiens (5.064 euros).

Top Secret - Sputnik France
Arabie: 32 personnes jugées pour espionnage au profit de l'Iran

En 2014, le roi Abdallah a introduit une série de lois qui considèrent les athées comme les terroristes, selon un rapport de Human Rights Watch (HRW).

Dans ses décrets et par le biais de la législation anti-terroriste, le roi Abdallah a tenté de réprimer toutes les formes de dissidence et de protestations qui pourraient "nuire à l'ordre public".

La législation saoudienne définie le terrorisme comme " une chose qui impose la pensée athée sous n'importe quelle forme, ou qui remet en cause les fondements de la religion islamique qui sont à la base de ce pays".

membre de la police reçoit une canne - Sputnik France
Arabie: un Irakien décapité pour meurtre, 60e exécution de l'année

Quand les nouvelles lois ont été adoptées, Joe Stork, directeur adjoint de HRW au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, a déclaré que les autorités saoudiennes n'avaient jamais toléré la critique à l'égard de leur politique, mais les lois d'Abdallah ont transformé toute expression critique ou indépendante en activité terroriste. 

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала