Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

La France s'oppose au retrait du PKK de la liste des organisations terroristes

© AFP 2021 ILYAS AKENGIN People stand near by the Kurdistan Workers Party (PKK) flag in the center of Diyarbakir on September 14, 2015.
People stand near by the Kurdistan Workers Party (PKK) flag in the center of Diyarbakir on September 14, 2015. - Sputnik France
S'abonner
La France n'est pas disposée à soutenir l'initiative de certains parlementaires européens de retirer le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) de la liste des organisations terroristes de l'Union européenne.

Dans une déclaration à l'agence de presse turque Anadolu, le ministère français des Affaires étrangères a annoncé que la France ne souhaitait pas voir le PKK retiré de la liste des organisations terroristes de l'UE.

"La position de la France est claire et constante: le PKK est un groupe inscrit sur la liste des organisations terroristes établie par l'Union européenne", a indiqué le ministère des Affaires étrangères dans sa déclaration à Anadolu.

"Les raisons qui ont présidé à son inscription restent pleinement valables", a ajouté  le Quai d'Orsay.

Des femmes kurdes - Sputnik France
"La Turquie fait tout pour cacher le massacre des Kurdes"
L'initiative de "déblacklister" le PKK a été avancée par la députée portugaise au Parlement européen Ana Gomes, de concert avec Marie-Christine Vergiat (Front de Gauche). Leur pétition a été signée par plus de 100 eurodéputés qui estimaient que cela contribuerait à "l'instauration de la paix, du dialogue et des négociations" en Turquie.

Outre l'UE, le PKK est reconnu comme une organisation terroriste par l'Otan, les Etats-Unis, le Royaume-Uni et la Turquie.


Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала