Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Des "bébés dragons" sur le point de naître en Slovénie

S'abonner
Dans les profondeurs de la grotte slovène de Postojna, une équipe de scientifiques s'apprête à être témoin de la naissance de "bébés dragons" cavernicoles.

La grotte, accessible seulement en train souterrain, héberge 60 œufs d'un protée anguillard (dit aussi olm, salamandre blanche ou salamandre des grottes), le plus grand prédateur des fonds souterrains. L'intérêt des scientifiques s'explique par le fait que ces salamandres ne se reproduisent qu'une ou deux fois par décennie bien qu'elles soient centenaires. Ainsi, ils ne veulent pas manquer cette occasion rare d'observer la reproduction de ces animaux en milieu naturel.

La salamandre a une apparence pour le moins extraordinaire et est parfois surnommée "poisson humain", sa peau présentant de grandes similitudes avec celle de l'homme. Cet animal est le seul vertébré cavernicole d'Europe et vit dans des grottes aquatiques obscures, indique la BBC.

Hello from underground! #humanfish #proteus #postojnacave #slovenia #officeview

Фото опубликовано Lolita Medved (@urskitka) Фев 14 2016 в 1:03 PST

Malgré sa cécité, la salamandre chasse avec succès les petits crabes, les escargots et les insectes dans les eaux des grottes, grâce à un système sensoriel développé.

Baby dragons expected in Postojna cave! #postojnacave #babydragons #baby #eggs #fragileproteus #proteus #pluginmagazine #slovenia

Фото опубликовано Plugin Magazine (@plugin_magazine) Мар 4 2016 в 3:21 PST

Ces œufs mystérieux intéressent non seulement les chercheurs et les visiteurs de la grotte (la grotte de Postojna est depuis longtemps une curiosité populaire slovène), mais aussi, plus inquiétant, sont une proie recherchée par d'autres habitants de la grotte, tels les amphipodes cavernicoles ou les petits crustacés, lit-on sur le site officiel de la grotte de Postojna.

La "maman dragon" a réussi jusqu'ici à repousser ces prédateurs et tous ceux qui souhaitaient s'emparer de ses futurs enfants. Sa mission s'avère d'autant plus importante que, sur les six dizaines d'œufs pondus, seuls quelques-uns devraient éclore. Les biologistes, pour leur part, font tout leur possible pour les protéger.

A la fin du XVIIe siècle, ces salamandres sont sorties de leurs grottes, de fortes pluies leur ayant fait quitter leur abri naturel. A l'époque, les habitants, médusés, ont cru voir venir à eux de jeunes dragons sortis des entrailles de la terre.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала