Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

La Suède a-t-elle vraiment besoin de la monarchie?

© AP Photo / Mikael FritzonLe prince suédois Carl Phillip avec sa fiancée
Le prince suédois Carl Phillip avec sa fiancée - Sputnik France
S'abonner
Les discussions autour de la nécessité de maintenir la monarchie en Suède émergent régulièrement dans l’espace social et médiatique du pays. Lorsque mercredi dernier le deuxième enfant du couple héritier suédois, le prince Oscar Carl Olof, est né, les débats se sont à nouveau accentués.

Selon l'étude de l'institut Yougov en date de 2015, à laquelle se réfère l'agence Yle, 17% de la population suédoise veut rejeter la monarchie du pays, et 30% des sondés la considèrent comme une tradition déjà vieillissante. Cependant, 40% des personnes interrogées sont persuadées que la monarchie devrait être conservée.

Le fondateur de WikiLeaks Julian Assange fait un discours depuis le balcon de l'ambassade équatorienne, dans le centre de Londres, la Grande-Bretagne dans cette Février 5, ici 2016. - Sputnik France
Avocat d'Assange: la Suède doit satisfaire à ses propres exigences

"Voilà un enfant qui sera le numéro trois (après sa mère et sa sœur aînée) dans l'ordre des héritiers. Cela paraît complètement absurde qu'en 2016, nous recevions ainsi les futurs chefs de l'Etat", déclare Magnus Simonssen, secrétaire général de la Réunion républicaine, dans un entretien pour l'agence Yle.

Selon l'homme politique, tous les enfants doivent avoir les mêmes possibilités, et tous ont le droit d'occuper de hautes fonctions d'Etat.

L'attitude critique envers la monarchie est partagée par Yasmine Larsson, président de la Réunion républicaine, qui s'exprime à ce sujet dans un article publié dans le journal Expressen.

"Chaque jour, des centaines d'enfants naissent en Suède. Chaque enfant est unique et mérite la meilleure attention que notre société a à offrir", souligne M.Larsson.

Les migrants à destination de la Suède - Sputnik France
62 mds EUR, le bilan migratoire 2015 pour la Suède

Selon les prévisions des experts, l'intérêt des citoyens pour la monarchie va être en déclin. La famille royale attirait l'attention grâce aux évènements solennels, tels que les mariages et les naissances des enfants. Actuellement, il semble que de pareils prétextes, poussant la population suédoise à suivre la vie de la famille royale, ne soient plus si nombreux.

Bien que le roi et sa famille soient considérés comme un élément attirant les touristes en Suède, il est peu probable que la vie royale puisse être un concurrent sérieux face à la beauté de la nature du pays.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала