Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Turquie: "les Kurdes victimes de purification ethnique"

© AFP 2021 Delil SouleimanUne combattante kurde
Une combattante kurde - Sputnik France
S'abonner
Les forces de sécurité turques pratiquent une sorte de purification ethnique contre la population kurde, a déclaré à Sputnik Mehmet Yuksel, représentant du Parti démocratique des peuples (HDP) aux Etats-Unis.

"Les forces de sécurité turques pratiquent des violences à l'encontre de la population kurde. Elles cherchent à déloger les Kurdes de leur territoire et pour ce faire, elles détruisent les maisons pour que les Kurdes n'aient pas où rentrer. En quelque sorte ce sont des purifications ethniques contre les Kurdes", a-t-il déclaré avant d'ajouter que le problème devrait être soulevé à l'Onu. 

"A notre grand regret, il n'existe pas de pays capable d'inclure ce problème à l'ordre du jour international", déplore M.Yuksel. 

Selon lui, la Russie semble être l'unique pays à même de soulever la question kurde à l'Onu. 

"La situation à Diyarbakir (sud-est de la Turquie) est étroitement liée à la question syrienne. En Syrie, les Kurdes ont obtenu davantage de territoires et de droits et la Turquie redoute la répétition du même scénario, note Mehmet Yuksel. Les Kurdes revendiquent une décentralisation en Turquie et une autonomie locale pour eux. La Turquie s'y oppose fermement".

Maisons détruites lors des affrontements entre l'armée turque et les milices kurdes dans le quartier historique de Sur à Diyarbakir. Le 11 février 2016 - Sputnik France
La Turquie décrète le couvre-feu dans ses provinces kurdes
En décembre dernier, les autorités turques ont instauré un couvre-feu dans plusieurs régions kurdes du sud-est du pays en proie à des heurts entre forces de sécurité et militants du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK). Selon l'état-major de l'armée turque, plus de 1.000 combattants kurdes auraient été abattus dans les régions en question depuis la mi-décembre. Les représentants du HDP affirment cependant que l'opération a fait des dizaines de morts parmi la population civile. 

Les Unités kurdes de protection du peuple (YPG) ont déclaré vendredi que des chars d'assaut turcs ont tiré plusieurs dizaines d'obus sur leurs positions aux environs de la ville syrienne d'Afrin. Le jour même, l'agence Anadolu a annoncé que les forces armées turques avaient pilonné des positions du groupe terroriste Etat islamique dans le nord de la province syrienne d'Alep. 


Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала