Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

L'ambassadrice ukrainienne choque Buckingham Palace

© AP Photo / Christopher FurlongLa reine Elizabeth II
La reine Elizabeth II - Sputnik France
S'abonner
L'ambassadrice ukrainienne Natalia Galibarenko a fait montre d’une ignorance totale du protocole diplomatique lors de sa visite de travail à Buckingham Palace.

La nouvelle ambassadrice d'Ukraine Natalia Galibarenko a choqué la reine Elizabeth II par son costume inhabituel pour une audience royale.

La remise des lettres de créance est une cérémonie solennelle soumise à un protocole stricte. Les ambassadeurs doivent se présenter à la cérémonie habillés sobrement et les vêtements doivent être unicolores.

​Mais l'ambassadrice ukrainienne a une interprétation bien à elle de la question. Elle est apparue à Buckingham Palace vêtue d'une jaquette bleue et d'une robe bariolée, et cette irrégularité a produit une impression très désagréable sur toute l'assemblée. Son chapeau bleu en forme de fleur a littéralement choqué les convives.

Les journaux locaux ont qualifié ce costume de "clownesque". D'après eux, la reine Elizabeth a été très surprise par la démarche de la "Malvina ukrainienne". De plus, Mme Garibalenko a attiré beaucoup trop d'attention sur sa personne en s'exprimant de manière très « sonore » lors de la remise des lettres de créance.

premier ministre ukrainien Arseni Iatseniouk - Sputnik France
L'enlèvement de Iatseniouk et autres particularités de la démocratie ukrainienne
​Selon l'éditorialiste du Daily Express James Callaghan, si Buckingham Palace en a déjà vu de belles au cours de son histoire, jamais personne n'avait osé s'y présenter dans un tel accoutrement. "Comment va-t-elle désormais représenter son pays chez nous?", demande-t-il.

Même les compatriotes de Mme Garibalenko l'appellent à "enlever ou, mieux, jeter au feu" ce costume. "Notre ambassadeur au Royaume-Uni est une femme qui porte un costume trop voyant et une bizarrerie sur la tête", a ironisé la journaliste ukrainienne Olena Yakhno.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала