Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Face à Pyongyang, Séoul et Washington lancent des exercices géants

© AP Photo / Ahn Young-joonun soldat sud-coréen
un soldat sud-coréen - Sputnik France
S'abonner
Des exercices militaires conjoints entre la Corée du Sud et les Etats-Unis viseront à préparer "une attaque préventive en cas d’invasion nord-coréenne".

Séoul et Washington envisagent d'entamer des manœuvres militaires conjointes d'une envergure inédite destinées à empêcher toutes provocations ultérieures de la Corée du Nord, annonce le agence sud-coréenne Yonhap citant un responsable militaire.

La Corée du Nord fait face aux plus lourdes sanctions onusiennes depuis 20 ans - Sputnik France
La Corée du Nord fait face aux plus lourdes sanctions onusiennes depuis 20 ans
Les exercices qui débuteront lundi 7 mars mobiliseront plus de 300.000 soldats nord-coréens ainsi que 15.000 soldats américains. Elles auront pour but de perfectionner les mécanismes visant à priver Pyongyang d'armes nucléaires ainsi qu'à préparer "une attaque préventive en cas d'invasion nord-coréenne".

Durant les manœuvres, les autorités militaires des deux pays utiliseront des satellites militaires et des avions de reconnaissance afin de relever leur niveau de surveillance face aux menaces de tir de missile par la Corée du Nord.

Plus tôt, le dirigeant de la Corée du Nord Kim Jong-un a ordonné que le pays soit prêt à utiliser à tout moment son arsenal nucléaire. D'après lui, la Corée du Nord envisageait de réviser sa stratégie militaire afin de pouvoir effectuer des frappes préventives.

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong - Sputnik France
Kim Jong-un veut que son arsenal nucléaire soit prêt à tout moment
Le 7 février, la Corée du Nord a lancé un satellite. La mise sur orbite a été réalisée par une fusée qui était, de fait, un missile balistique intercontinental. Le lancement a été effectué en violation d'une résolution du Conseil de sécurité sur les programmes nucléaires et de missiles balistiques nord-coréens, ce qui n'a fait qu'attiser les tensions sur la péninsule.

Ce comportement de la Corée du Nord a été condamné par nombre de pays, y compris par la Russie. L'Onu a adopté début mars le plus lourd paquet de sanctions anti nord-coréennes en plus de vingt ans. La résolution interdit la fourniture à la Corée du Nord de carburant pour l'aviation et les fusées, limite les exportations du pays, et impose des sanctions financières.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала