Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

La police de New York attaquée en justice par des journalistes

© AP Photo / Jason DeCrow, FileLa police de New York disperse un rassemblement de protestation contre le refus du grand jury de mettre en examen un officier de police impliqué dans la mort d'Eric Garner
La police de New York disperse un rassemblement de protestation contre le refus du grand jury de mettre en examen un officier de police impliqué dans la mort d'Eric Garner - Sputnik France
S'abonner
Un groupe de journalistes a porté plainte contre la police de New York pour avoir utilisé des canons à son LRAD afin de disperser des rassemblements de protestation contre les violences policières en 2014.

La plainte a été déposée au nom des journalistes chargés de couvrir les actions de protestations organisées suite au refus des autorités judiciaires de mettre en examen un officier de police impliqué dans le meurtre d'un Afro-américain.  Eric Garner avait été étranglé par les forces de l'ordre en 2014 lors d’une interpellation musclée. Une vidéo du drame avait soulevé une vague d'indignation aux Etats-Unis. 
 

Policier américain - Sputnik France
USA: le meurtre d'un Noir par la police suscite des manifestations de colère
Dans leur demande en justice, les journalistes précisent que l'utilisation de canons à son LRAD (Long Range Acoustic Device) n'était pas justifiée par les circonstances et avait causé du tort à leur santé. Après avoir subi l'action de ces dispositifs à faible distance, les demandeurs ont eu des problèmes d'ouïe et éprouvé des accès de vertige et de migraine. 
 
"Le système LRAD est une arme acoustique et non un mégaphone ou un haut-parleur", ont souligné les journalistes dans leur demande.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала