Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

La Voie lactée est en train de mourir

S'abonner
Une dynamique inhabituelle entre les disques galactiques épais et mince pourrait provoquer la défaillance de l'activité de la Voie lactée, estiment des scientifiques.

Des astrophysiciens français et américains ont fourni la première preuve que la Voie lactée est en train de mourir, rapporte la revue Astronomy & Astrophysics.

Promenade à travers la Voie lactée - Sputnik France
Promenade à travers la Voie lactée
Les astronomes sont arrivés à la conclusion que 1.500 à 2.000 milliards d'années après la formation du disque épais galactique, la vitesse de formation des étoiles a diminué de plusieurs dizaines de fois.

La formation des étoiles a ensuite recommencé, mais plus lentement, ce qui a entraîné l'apparition du disque mince. Les scientifiques sont arrivés à cette conclusion en analysant le catalogue SDSS (Sloan Digital Sky Survey).

Une galaxie peut arrêter de croître même quand elle a assez de gaz pour former de nouvelles étoiles. Dans ce contexte, les scientifiques pensent que la défaillance de la Voie lactée peut être causée par une dynamique inhabituelle entre le disque épais et le disque mince.

"La formation des étoiles se résume à une lutte contre la gravitation et d'autres phénomènes tels que la turbulence", estime l'astrophysicienne Katherine Alatalo, de l'observatoire Carnegie à Pasadena (Californie).

En janvier dernier, des astrophysiciens japonais ont annoncé avoir découvert un deuxième trou noir géant dans la Voie lactée. Auparavant, l'existence d'un seul trou noir supermassif, appelé Sagittarius A* (abrégé en Sgr A*), avait été reconnue dans le centre de notre galaxie.

Le nouveau trou noir est situé à une distance de 200 années-lumière du centre de la Voie lactée. Il est composé d'un nuage de gaz étalé sur 0,3 année-lumière et a une masse d'environ 100.000 masses solaires. Par comparaison, Sgr A* a une masse de 4 millions de soleils, ce qui ne permet pas encore aux chercheurs japonais d'affirmer à coup sûr avoir découvert un trou noir.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала