Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Syrie: la date des négociations de paix est de nouveau reportée

© Sputnik . Michael Alaeddin / Aller dans la banque de photosSyrie
Syrie - Sputnik France
S'abonner
Le gouvernement syrien va participer aux négociations de paix prévues selon Damas le 14 mars, l'opposition n'ayant pas encore tranché sur sa présence à ces pourparlers indirects organisés à Genève sous l'égide de l'Onu alors que la trêve semble tenir.

Une trêve en Syrie. - Sputnik France
Cinq nouveaux groupes armés rejoignent la trêve en Syrie
Différentes dates ont été avancées pour le début de ces discussions sur un règlement politique en Syrie, où la guerre a fait en cinq ans plus de 270.000 morts et des millions de réfugiés et de déplacés.

L'émissaire de l'Onu pour la Syrie, Staffan de Mistura, avait évoqué la semaine dernière la date du 10 mars. Mais une source proche de la délégation gouvernementale syrienne a dit avoir "reçu dimanche une invitation de l'Onu la conviant le 14 mars à Genève pour participer aux négociations".

"Bien évidemment la délégation gouvernementale y participera puisqu'elle est invitée", a assuré cette source à l'AFP.

La participation de l'opposition, elle, ne semble pas encore tranchée.

Riad Naassan Agha, porte-parole du Haut comité des négociations (HCN, qui rassemble des groupes clés de l'opposition et de la rébellion), a déclaré que l'opposition "accepte de se rendre à Genève" et qu'il était prévu "que la délégation arrive vendredi" 11 mars.

Damas. Photo d'archives - Sputnik France
L'opposition syrienne demande une nouvelle constitution
Mais quelques heures plus tard, le coordinateur général du Haut comité des négociations, Riad Hijab, a annoncé que le HCN allait "évaluer la situation dans les prochains jours et prendre la décision adéquate".

Le 22 février, les présidents de la Russie et des Etats-Unis, Vladimir Poutine et Barack Obama, ont approuvé un plan de cessez-le-feu en Syrie. La déclaration stipule que les conditions de la trêve sont applicables à toutes les parties en conflit, excepté les groupes terroristes comme Daech et le Front al-Nosra.

Cette initiative a été appuyée par les dirigeants de nombreux autres pays qui se sont déclarés prêts à contribuer à sa réalisation. La trêve est entrée en vigueur le 27 février à minuit.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала