Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Netanyahu a refusé de rencontrer Obama

© AP Photo / Pablo Martinez MonsivaisRenconte entre Barack Obama et Benjamin Netanyahu dans le Bureau ovale de la Maison Blanche en 2014
Renconte entre Barack Obama et Benjamin Netanyahu dans le Bureau ovale de la Maison Blanche en 2014 - Sputnik France
S'abonner
Le premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a refusé de rencontrer le président américain Barack Obama à la mi-mars, rapporte les médias internationaux, citant la Maison Blanche.

"Le gouvernement d'Israël avait demandé d'organiser une rencontre entre le président Obama et le premier ministre Netanyahu le 17 ou le 18 mars. Il y a deux semaines, nous avons invité le premier ministre à se rendre à Washington le 18 mars. Nous nous préparions à accueillir cette rencontre bilatérale et nous avons été surpris d'apprendre par les médias qu'au lieu d'accepter notre invitation, le premier ministre avait choisi d'annuler sa visite", a déclaré Ned Price, porte-parole du Conseil de sécurité nationale de la Maison Blanche.

"L'information selon laquelle nous n'avons pas réussi à organiser la rencontre dans les délais proposés par le premier ministre ne correspond pas à la réalité", a souligné M. Price.

US Vice President Joe Biden - Sputnik France
Les relations USA-Israël se rétablissent très lentement
Selon le Wall Street Journal, la Maison Blanche conçoit un plan de reprise des négociations interrompues entre les Israéliens et les Palestiniens. Tout porte à croire que ce thème était à l'origine de l'invitation adressée par Washington à Benjamin Netanyahu.

L'administration américaine espère relancer les négociations palestino-israéliennes avant la fin du mandat de Barack Obama, indique le site d'information NEWSru Israel en commentant l'article du Wall Street Journal. Selon le quotidien américain, Washington pourrait exiger que l'Etat hébreu "cesse de construire des logements dans les territoires palestiniens" et qu'il "reconnaisse Jérusalem-Est comme la capitale d'un Etat palestinien indépendant". En contrepartie, Washington pourrait appeler de nouveau l'Autorité palestinienne à reconnaître Israël comme un Etat juif et à abandonner la thèse du droit au retour des réfugiés palestiniens.

Le vice-président américain Joe Biden a entamé le 8 mars une visite en Israël et dans les territoires palestiniens où il envisage de rencontrer Benjamin Netanyahu et Mahmoud Abbas.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала