Daech croulant sous la pression, va-t-il céder sa capitale Raqqa?

© AP Photo / Raqqa Media Center of the Islamic State groupDaech croulant sous la pression, va-t-il céder sa capitale Raqqa?
Daech croulant sous la pression, va-t-il céder sa capitale Raqqa? - Sputnik France
L'Etat islamique croule sous la pression de l'Armée arabe syrienne (gouvernementale) et les Forces démocratiques syriennes (opposition). Dans le même temps, le groupe terroriste souffre de dommages importants en raison de l'augmentation des défections et des luttes intestines.

Bien que Daech soit toujours une menace imminente à la paix et à la stabilité au Proche-Orient, de nouvelles fissures sont apparues dans l'organisation islamiste, rapporte Stratfor, une société privée américaine qui opère dans le domaine du renseignement, et est également appelée "CIA de l'ombre".

Tirs d'artillerie contre les positions des terroristes non loin de Palmyre - Sputnik France
L'armée syrienne lance une offensive près de Palmyre
En profitant du cessez-le-feu, les forces gouvernementales, appuyées par la Russie et l'Iran, ont lancé le 8 mars deux offensives importantes, l'une visant la ville d'Al-Qaryatayn et l'autre, la ville antique de Palmyre.

Dans le même temps, les Forces démocratiques syriennes poursuivent leur offensive contre l'EI dans le nord de la Syrie, en avançant vers Deir ez-Zor et en faisant des incursions plus près de Raqqa, la capitale autoproclamée du groupe extrémiste.

Stratfor attire également l'attention sur le fait que les dissidences croissantes au sein de Daech sont de plus en plus dommageables pour le groupe terroriste.

En effet, le 6 mars, des habitants de Raqqa, considérée comme la "capitale" du groupe djihadiste, se sont soulevés contre les terroristes et ont hissé des drapeaux syriens dans plusieurs quartiers de la ville.

Raqqa - Sputnik France
Syrie: 200 djihadistes prennent le côté des habitants insurgés de Raqqa
Peu après le début des rassemblements, des affrontements violents ont éclaté entre les manifestants et les djihadistes. Ces derniers ont subi de lourdes pertes, rapporte l'agence Sputnik.

Puis, près de 200 djihadistes sont passés du côté des habitants de la ville syrienne qui s'étaient insurgés contre Daech, annonce Sputnik se référant à une source bien informée.

Selon la source qui a préféré rester anonyme, les habitants de Raqqa ont délogé au cours des combats les djihadistes de cinq quartiers de la ville et ont réussi à communiquer avec des représentants de l'armée gouvernementale.

"De tels incidents détournent une grande partie des forces de l'Etat islamique à un moment où le groupe a désespérément besoin de combattants sur les lignes de front", estime la "CIA de l'ombre".

Entre-temps, les groupes d'opposition armés continuent de se joindre à la trêve syrienne, selon le ministère russe de la Défense. Ni la Russie, ni les forces armées syriennes n'ont mené de frappes sur les unités qui ont rejoint le cessez-le-feu.

Kremlin - Sputnik France
Quel est le rôle de Moscou dans la trêve en Syrie?
Bien que des violations du cessez-le-feu continuent de se produire, la trêve américano-russe négociée est largement respectée en Syrie, ce qui permet aux civils de restaurer des infrastructures d'approvisionnement en eau et en électricité.

Par ailleurs, selon l'accord signé par Moscou et Washington, les deux coalitions continuent de se battre contre Daech, les affiliés à al-Qaïda et d'autres islamistes dans la région.

Cependant, le think-tank américain souligne qu'il reste toujours beaucoup à faire pour vaincre l'EI.

"L'Etat islamique est loin d'être vaincu, et le groupe continue de lancer des contre-attaques locales réussies et des opérations terroristes en Syrie et en Irak. Cependant, la pression constante a diminué les capacités de Daech au point qu'il n'est plus clair de savoir si le groupe sera en mesure de capturer davantage de territoire important" ont conclu les analystes de Stratfor.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала