Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Taux directeur à 0%: la BCE fait chuter l'euro

S'abonner
La banque centrale européenne (BCE) a surpris les acteurs du marché en faisant passer son taux directeur à 0%. La monnaie européenne a immédiatement chuté.

L'organisme régulateur a donc abaissé le taux sur les dépôts de —0,3 à —0,4%, fait tomber le taux directeur à zéro et réduit le taux de prêt marginal de 0,3 à 0,25%.

Detail of a European map, including Great Britain, is seen on the face of a Euro coin in London, Britain - Sputnik France
L’Europe et la tragédie de l’Euro
De plus, la BCE a annoncé l'augmentation, à partir d'avril, du rachat d'actifs: il passera de 60 à 80 milliards d'euros par mois. Elle compte, par ailleurs, prolonger le programme jusqu'en mars 2017.

La BCE avait entamé un programme d'assouplissement quantitatif en 2015 et comptait émettre 60 milliards d'euros par mois jusqu'en septembre 2016 tant que l'inflation n'atteindrait pas 2%. Cependant, l'Europe ne s'est pas approchée du niveau désiré de hausse des prix, la déflation reste l'un des principaux problèmes avec la hausse du chômage (plus de 10%) et la stagnation.

C'est ce qui a poussé la BCE à engager ces démarches inattendues. De plus, le régulateur européen s'est laissé une plus grande marge de manœuvre si nécessaire: il n'écarte pas la possibilité d'adopter des taux négatifs à court terme, a déclaré son président Mario Draghi.

Euro - Sputnik France
L’Euro tue l’Europe
Les experts de la BCE estiment que l'inflation restera négative dans les prochains mois mais augmentera plus tard dans l'année. En 2016 ils attendent une inflation de 0,1% — alors que les prévisions de décembre 2015 tablaient sur 1% —, puis de 1,3% en 2017 et 1,6% en 2018.

La baisse du taux directeur devrait pousser l'économie à la croissance, augmenter la demande d'actions, de matières premières et d'autres actifs risqués. Mais le principal but de la BCE est de faire grimper l'inflation.

Par conséquent, immédiatement après les déclarations de Draghi les actions européennes ont atteint leur maximum depuis deux mois et l'euro a commencé de chuter par rapport à d'autres monnaies. Il a ainsi enregistré sa plus grande baisse par rapport au dollar depuis novembre 2015.

Euro - Sputnik France
L’avenir de l’euro en question
La dévaluation de l'euro sera bénéfique pour les compagnies européennes qui exportent mais avec de telles mesures, la BCE risque aussi de créer une bulle sur le marché créancier et ne pourra pas contribuer à la croissance économique à l'avenir, car tous les moyens sont déjà épuisés.

L'initiative de la BCE aura un impact indirect sur l'économie de la Russie. Tout d'abord, la dévaluation de l'euro n'est pas bénéfique pour les exportateurs russes. D'autre part, elle préfigure une baisse des dépenses pour les Russes qui voudraient partir en vacances en Europe et pour les importateurs russes qui achètent des produits européens.

Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала