Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Les données de 22.000 membres de Daech rendues publiques pourraient être fausses

© REUTERS / StringerLes données de 22.000 membres de Daech rendues publiques pourraient être fausses
Les données de 22.000 membres de Daech rendues publiques pourraient être fausses - Sputnik France
S'abonner
Les services secrets italiens contestent la véracité des informations transmises par le fugitif de Daech. Il s'agit des données de 22.000 militants que cet homme, désabusé par les idées extrémistes, a volées au service de sécurité interne du groupe djihadiste.

Selon le quotidien italien La Repubblica, les documents, fournis par le fuyard, peuvent soit porter un coup dévastateur au groupe terroriste, soit être des faux. Il s'agit de 22.000 documents incluant les noms, adresses et numéros de téléphone de membres de l'État islamique (EI, Daech), ainsi que des informations concernant leurs familles.

La police allemande - Sputnik France
La police allemande met la main sur des dossiers secrets de Daech
Les services de renseignement allemand et britannique ont examiné cette liste. Vendredi, le ministre allemand de l'Intérieur Thomas de Maizière a déclaré que les documents fournis par l'ancien militant pouvaient être considérés comme fiables.

Le terroriste repenti s'appelle Abou Hamed. Le journal italien le présente comme "une sorte d'Edward Snowden du califat".

Le déserteur raconte qu'il a d'abord combattu avec l'Armée syrienne libre (ASL), avant de passer du côté de l'EI. Il travaillait pour le service de protection des données secrètes des membres du groupe terroriste. Il explique avoir quitté l'organisation après avoir constaté que ce groupe n'observait pas les règles de l'islam et qu'il se dégradait de plus en plus.

Le groupe terroriste Daech - Sputnik France
Les données de 22.000 membres de Daech sur une clé USB
Abou Hamed a volé une clé USB remplie de fichiers contenant les données personnelles de milliers de terroristes et l'a remise à des journalistes en Turquie.

Sur ces fichiers figurent des djihadistes issus de 51 pays. Grâce à ces informations, il sera possible d'identifier des terroristes en Angleterre, dans le nord de l'Europe, au Proche-Orient, en Afrique du nord, ainsi qu'aux États-Unis et au Canada.

Plusieurs d'entre eux ont participé à des actions militaires dans des "points chauds", notamment au Yémen, au Soudan, en Tunisie, en Libye, au Pakistan et en Afghanistan. En outre, un des fichiers concerne les kamikazes, pour la plupart des jeunes gens nés entre 1988 et 1990.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала