Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Les Kurdes bombardés par les djihadistes d'Ahrar al-Sham à Alep

© Sputnik . Iliya PitalevAlep, Syrie
Alep, Syrie - Sputnik France
S'abonner
Des membres du groupe hostile au président syrien Ahrar al-Sham ont bombardé les milices kurdes d'autodéfense dans un des quartiers de la ville syrienne d'Alep, a signalé le ministère russe de la Défense.

"Des combattants du groupe Ahrar al-Sham qui dit appartenir à l'opposition syrienne ont réalisé deux attaques aux lance-roquettes multiples et aux mortiers contre des positions des milices kurdes d'autodéfense dans le quartier de Sheykh Maksud dans la ville d'Alep", lit-on dans un rapport du centre pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie, publié sur le site du ministère russe de la Défense.

Le rapport indique d'ailleurs que les bombardements de la Syrie depuis le territoire turc se poursuivent.

Alep - Sputnik France
YPG: les tirs sur un quartier kurde d'Alep se poursuivent

"Le centre russe pour la réconciliation a reçu des informations des habitants de la province d'Alep sur un bombardement contre les positions kurdes à Ayn Daqnah", précise le document.

Le dirigeant du centre a de plus tenu une rencontre avec des représentants du monde des affaires ainsi qu'avec des hommes politiques d'Alep, une rencontre lors de laquelle les participants ont évoqué le respect du cessez-le-feu, le rapatriement des réfugiés et la livraison de l'aide humanitaire à la population des localités libérées.

Destructions à Cizre, Turquie - Sputnik France
Quand la Turquie devient la Syrie: Cizre ravagée par l'armée turque (vidéo)

Le 22 février, les présidents de la Russie et des États-Unis, Vladimir Poutine et Barack Obama, ont approuvé un plan de cessez-le-feu en Syrie.

Cette initiative a été appuyée par les dirigeants de nombreux autres pays qui se sont déclarés prêts à contribuer à sa réalisation. La trêve est entrée en vigueur le 27 février à minuit.

Cette trêve ne concerne pas les organisations terroristes État islamique (EI ou Daech), Front al-Nosra (antenne syrienne d'Al-Qaïda) et d'autres groupes reconnus comme terroristes par le Conseil de sécurité de l'Onu.

Le centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie opère sur la base aérienne de Hmeimim, dans la province de Lattaquié. Il comprend 61 officiers russes. Ce centre a pour mission de signer des accords de cessez-le-feu avec les chefs des formations armées syriennes, veiller au respect de la trêve et assurer le transport de l'aide humanitaire à la population civile syrienne.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала