Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

La Bulgarie demande à l'UE de protéger sa frontière contre les migrants

S'abonner
La Bulgarie craint l'afflux de migrants sur son territoire suite à la fermeture de la route des Balkans. Les autorités bulgares ont déjà renforcé la frontière avec la Grèce et s'apprêtent à construire une enceinte.

Les autorités de Bulgarie ont demandé à l'Union européenne d'assurer la protection de la frontière bulgare dans le cadre de l'accord entre l'UE et la Turquie. La demande a été formulée dans une lettre que le premier ministre Boïko Borissov avait adressée vendredi 11 mars au président du Conseil européen Donald Tusk. M.Borissov craint que son pays ne devienne une voie alternative pour les migrants étant donné que la route des Balkans est, de fait, fermée, et l'accord entre Bruxelles et Ankara bloquera également l'itinéraire passant par la mer Egée.

Les réfugiés dans leur logement temporaire - Sputnik France
Migrants: la Bulgarie veut des centres d’accueil hors du territoire de l’UE
Le ministre bulgare de la Défense Nikolaï  Nentchev a déclaré pour sa part que la Bulgarie était prête à construire une enceinte à la frontière grecque. Il a cependant reconnu que les réfugiés ne se dirigeaient pas encore vers la frontière bulgare. Néanmoins, la Bulgarie a déployé à la frontière grecque 400 soldats supplémentaires à titre de mesure préventive. Selon M.Borissov, le cas échéant, ce contingent pourra être plus que doublé.

L'accord entre l'UE et la Turquie pourrait être approuvé lors du prochain sommet  des 17 et 18 mars. Aux termes du plan déjà concerté, Ankara accueillera tous les réfugiés sans exception qui arrivent en Grèce depuis le territoire turc, indépendamment de leur nationalité et de leurs motifs. En retour, contre chaque réfugié renvoyé en Turquie, l'UE devra accueillir légalement en Europe un Syrien se trouvant actuellement sur le territoire turc.

Plusieurs dizaines de milliers d'immigrants illégaux sont actuellement bloqués en Grèce suite à la fermeture de la route des Balkans. La Commission européenne avertit sur la menace d'une crise humanitaire. 


Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала