Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Les tatouages seraient-ils bons pour la santé?

© Sputnik . Vladimir Pesnya / Aller dans la banque de photosLes tatouages seraient-ils bons pour la santé?
Les tatouages seraient-ils bons pour la santé? - Sputnik France
S'abonner
La pratique du tatouage pourrait avoir des effets bénéfiques sur la santé humaine, selon des chercheurs.

plaques dédiées aux victimes de l'Holocauste,  le camp de concentration nazi Auschwitz-Birkenau - Sputnik France
Un politicien allemand condamné pour un tatouage nazi
L'Université de l'Alabama a effectué une étude faisant appel à 24 femmes et 5 hommes âgés de 18 à 47 ans qui avaient l'intention de se faire tatouer. Les experts ont évalué l'état du système immunitaire des participants en analysant l'activité sécrétoire des anticorps d'immunoglobuline A (IgA), le niveau du cortisol, de l'hormone du stress, après avoir ramassé des échantillons de salive avant et après l'application du tatouage.

"Nous avons analysé plusieurs aspects de la pratique du tatouage: le nombre total de tatouages réalisés, le nombre d'heures passées sur la tables du tatoueur, le nombre d'années écoulées depuis le premier tatouage, la surface totale de la peau couverte par le tatouage et le nombre de sessions de tatouage", lit-on dans le texte de l'étude cité par Tech Times.

Le candidat républicain à l'election présidentielle Donald Trump adresse à la foule lors d'un rassemblement de campagne à Farmington, New Hampshire Janvier 25, 2016 - Sputnik France
Un tatoueur US offre gratuitement des portraits de Donald Trump
Chez les participants dont c'était le premier tatouage, on a enregistré une hausse du niveau de cortisol et une forte baisse du niveau d'immunoglobuline A. Chez ceux qui s'étaient déjà fait tatouer, la chute de l'immunoglobuline A était faible. Par ailleurs, l'immunoglobuline A est l'un des facteurs permettant à l'organisme d'affronter efficacement tous types d'infections, y compris le rhume. Les chercheurs attribuent cela à une meilleure réponse immunitaire des sujets ayant déjà été tatoués. En effet, en raison des multiples stress que les tatouages précédents auraient occasionnés à la peau, leur système immunitaire s'en serait ainsi fortifié.

"La pratique d'un premier tatouage ressemble à votre premier entraînement dans un gymnase. Après cet entraînement, vous vous sentez crevé et vous avez mal aux muscles. Mais à force d'entraînement, vos muscles se fortifient et vous vous sentez de moins en moins fatigué au fur et à mesure que vous fréquentez le gymnase", écrit le journal Tech Times. Evidemment, les aiguilles injectant l'ancre dans la peau fatiguent l'organisme, mais elles lui procurent également une charge utile.

Tech Times indique qu'en réalité l'étude n'est pas suffisamment représentative car elle n'a engagé qu'un nombre très réduit de participants.

Par ailleurs, les chercheurs n'excluent pas la possibilité d'une autre explication des résultats de cette étude: les personnes qui ont une plus forte immunité se rétablissent plus vite après le tatouage, ce qui les rend plus motivées à se faire tatouer une nouvelle fois.


Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала