Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Corée du Nord: le sous-marin porté disparu aurait coulé

© REUTERS / KCNAKim Jong-un à bord d'un sous-marin
Kim Jong-un à bord d'un sous-marin - Sputnik France
S'abonner
Le sous-marin nord-coréen porté disparu il y a quelques jours aurait coulé, rapporte le Guardian se référant à des médias américains et sud-coréens.

Ainsi des sources américaines affirment que des satellites, des avions et des navires des Etats-Unis ont observé les évolutions du bâtiment au large de la côte orientale de la Corée du Nord ainsi que les navires de la marine nord-coréenne en train de le rechercher.

L'information exacte sur le sort du sous-marin fait défaut. Cependant, l'association militaire américaine US Naval Institute (USNI), cité par le Guardian, estime qu'il a coulé.

North Korean leader Kim Jong Un rides on a boat - Sputnik France
Pyongyang à la recherche d'un sous-marin perdu
Toujours selon le Guardian, Pyongyang n'a rien communiqué sur l'accident de sous-marin et n'a demandé l'aide de personne.

Au total, la Corée du Nord dispose d'environ 70 sous-marins, dont la plupart sont des sous-marins diesel obsolètes qui ne peuvent servir qu'à des fins de défense non loin de la ligne côtière.

Ils n'en représentent pas moins une menace pour les voisins: en 2010 un sous-marin nord-coréen a vraisemblablement torpillé une corvette sud-coréenne.

En août 2015, Séoul a annoncé que 70% de la flotte sous-marine nord-coréenne, soit environ 50 bâtiments, avaient quitté leur base et disparu des radars sud-coréens.

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong - Sputnik France
Kim Jong-un veut que son arsenal nucléaire soit prêt à tout moment
Ces dernières semaines, la Corée du Nord a entrepris une série de démarches militaires retentissantes, tandis que ses dirigeants ont proféré des menaces à l'égard des "ennemis" de Pyongyang. Ainsi, début mars, le chef du régime communiste Kim Jong-un a ordonné à l'armée de se tenir prête à utiliser son arsenal nucléaire "à tout moment".

En janvier 2016, Pyongyang a officiellement annoncé avoir testé avec succès une bombe à hydrogène (bombe H), s'attirant un nouveau train de sanctions internationales qui sont considérées comme les plus dures depuis 20 ans.


Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала