Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Plus de 50.000 Polonais manifestent contre leur gouvernement

© Youtube / capture d'écranPlus de 50.000 Polonais manifestent contre leur gouvernement
Plus de 50.000 Polonais manifestent contre leur gouvernement - Sputnik France
S'abonner
Des dizaines de milliers de Polonais ont envahi les rues de Varsovie dans un mouvement de protestation demandant au parti au pouvoir de respecter la constitution.

Les manifestants ont commencé leur rassemblement près du bâtiment de la Cour constitutionnelle situé à trois kilomètres du palais présidentiel de Varsovie. Agitant des drapeaux de la Pologne et de l'EU, plus de 50.000 manifestants envahissent des rues de la capitale polonaise à l'heure actuelle, rapporte l'AFP.

"Plusieurs d'entre nous craignent que nous aurons un régime dictatorial en Pologne. N'ayez pas peur, joignez-vous à nous, nous allons protéger la constitution polonaise, nous allons protéger la démocratie", a déclaré Kamila Gasiuk-Pihowicz, porte-parole du parti libéral Moderne.

La crise politique a éclaté en 2015 en Pologne, lorsque le parti Droit et justice a adopté une nouvelle législation limitant les pouvoirs de la Cour constitutionnelle et a imposé un contrôle stricte des médias.

Le gouvernement du parti au pouvoir a adopté une réforme de la Cour constitutionnelle en fin d'année dernière. Le nouveau règlement impose notamment un quorum, difficile à réunir, de 13 juges sur 15 pour statuer dans les affaires importantes.

Andrzej Rzeplinski, chef de la Cour constitutionnelle de Pologne - Sputnik France
Crise constitutionnelle en Pologne
Par ailleurs, la réforme accorde au Parlement le droit de révoquer les juges de la Cour constitutionnelle, et au président et au ministère de la Justice de porter plainte contre les juges privant dans le même temps le tribunal du droit de déclarer le président inapte à exercer ses fonctions.

Précédemment, la Cour constitutionnelle a jugé cette initiative contraire à la constitution, mais le gouvernement refuse de faire des concessions, aggravant ainsi la crise. L'Union européenne soutient également la Cour constitutionnelle et demande d'annuler la loi restrictive.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала