Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Obama exhortera les Britanniques à dire "oui" à l'Europe

© AFP 2021 NICHOLAS KAMMObama exhortera les Britanniques à dire "oui" à l'Europe
Obama exhortera les Britanniques à dire oui à l'Europe - Sputnik France
S'abonner
Le dirigeant américain se rendra en avril au Royaume-Uni pour convaincre les Britanniques de voter contre la sortie de l'Union européenne lors d'un référendum, rapporte le quotidien The Independent se référant à des sources dans l'entourage de David Cameron.

Pour l'heure, la Maison Blanche n'a pas confirmé la visite éventuelle du président américain au Royaume-Uni, note le quotidien.

Emmanuel Macron - Sputnik France
Macron hausse le ton devant la menace d'un Brexit
The Independent note en outre que cette visite apportera un appui au premier-ministre britannique David Cameron et ses alliés favorables au maintien du Royaume-Uni dans l'Union européenne. Interrogé par l'AFP sur la venue de M.Obama à Londres, un porte-parole du Premier ministre britannique David Cameron s'est refusé à tout commentaire, évoquant des "spéculations".

Le référendum au cours duquel les Britanniques se prononceront sur l'appartenance de leur pays au bloc des 28 est prévu pour le 23 juin.

Le dirigeant non officiel des partisans du "Brexit" est le maire de Londres Boris Johnson. D'après le dernier sondage de ComRes, les taux de crédibilité du maire et du premier ministre se sont équilibrés, soit 34% et 35% respectivement.

Le premier ministre britannique David Cameron - Sputnik France
L'UE au bord de l'éclatement, ou l'effet domino d'un Brexit
Les partisans de la sortie de l'UE n'ont pas beaucoup apprécié la venue éventuelle du président américain, ainsi une pétition "Interdisez au président américain de prendre la parole à notre parlement au sujet de l'avenir du Royaume-Uni dans l'UE" est déjà apparue sur la Toile.

"Chaque fois qu'un président américain intervient dans notre avenir constitutionnel, je relis la Déclaration d'indépendance des Etats-Unis. Nous réglerons de façon pacifique dans les urnes une question qui a coûté à leur pays une guerre d'insurrection sanglante. Je prendrai des leçons du président américain quand les Etats-Unis reconnaîtront une cour suprême sur celle qu'ils ont actuellement, et qu'ils permettront la libre-circulation entre le Canada et l'Amérique centrale", a exprimé le député conservateur Steve Baker.

Avant sa visite éventuelle à Londres, le programme officiel du président américain prévoit à un déplacement en Allemagne, où il rencontrera la chancelière Angela Merkel et participera à la gigantesque foire-exposition de Hanovre.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала