Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Les manœuvres militaires conjointes entre les Etats-Unis et la Corée du Sud

S'abonner
Les troupes américaines et sud-coréennes mènent des entraînements les plus importantes dans l’histoire dans le contexte de tensions accrues entre la Corée du Nord et la Corée du sud.

Les troupes américaines et sud-coréennes mènent des entraînements les plus importantes dans l’histoire dans le contexte de tensions accrues entre la Corée du Nord et la Corée du sud.

© REUTERS / Kim Hong-Ji Selon le ministère sud-coréen de la Défense, 300.000 militaires sud-coréens et au moins de 17.000 militaires américains participent aux exercices « les plus grandes manœuvres dans l’histoire ».
Sur la photo: Un soldat de la division d’infanterie américaine au cours des entraînements conjoints entre la Corée du Sud et les Etats-Unis à Pohang, en Corée du sud.
Les manœuvres militaires conjointes entre les Etats-Unis et la Corée du Sud - Sputnik France
1/10
Selon le ministère sud-coréen de la Défense, 300.000 militaires sud-coréens et au moins de 17.000 militaires américains participent aux exercices « les plus grandes manœuvres dans l’histoire ».
Sur la photo: Un soldat de la division d’infanterie américaine au cours des entraînements conjoints entre la Corée du Sud et les Etats-Unis à Pohang, en Corée du sud.
© REUTERS / Kim Hong-JiLes canons automoteurs M109A6 Paladin américains au cours des entraînements conjoints à Pohang en Corée du sud.
Les manœuvres militaires conjointes entre les Etats-Unis et la Corée du Sud - Sputnik France
2/10
Les canons automoteurs M109A6 Paladin américains au cours des entraînements conjoints à Pohang en Corée du sud.
© REUTERS / Kim Hong-JiLe ministère sud-coréen de la Défense a promis de répondre impitoyablement aux provocations de la Corée du Nord, qui a commencé à menacer les opposants de frappes nucléaires.
Sur la photo: les soldats de la division d’infanterie sud-coréenne et américaine au cours des entraînements militaires conjoints, à Pohang en Corée du sud.
Les manœuvres militaires conjointes entre les Etats-Unis et la Corée du Sud - Sputnik France
3/10
Le ministère sud-coréen de la Défense a promis de répondre impitoyablement aux provocations de la Corée du Nord, qui a commencé à menacer les opposants de frappes nucléaires.
Sur la photo: les soldats de la division d’infanterie sud-coréenne et américaine au cours des entraînements militaires conjoints, à Pohang en Corée du sud.
© REUTERS / Kim Hong-JiLes soldats de la division d’infanterie sud-coréenne et américaine au cours des entraînements militaires conjoints à Pohang en Corée du sud.
Les manœuvres militaires conjointes entre les Etats-Unis et la Corée du Sud - Sputnik France
4/10
Les soldats de la division d’infanterie sud-coréenne et américaine au cours des entraînements militaires conjoints à Pohang en Corée du sud.
© REUTERS / Hwang Ki-sun/News1Les soldats de l’armée sud-coréenne près du char aux cours des exercices conjoints à Pohang en Corée du sud.
Les manœuvres militaires conjointes entre les Etats-Unis et la Corée du Sud - Sputnik France
5/10
Les soldats de l’armée sud-coréenne près du char aux cours des exercices conjoints à Pohang en Corée du sud.
© REUTERS / Kim Hong-JiLes soldats de la division d’infanterie sud-coréenne et américaine s’entraînent dans le cadre de l’opération d’un débarquement amphibie.
Les manœuvres militaires conjointes entre les Etats-Unis et la Corée du Sud - Sputnik France
6/10
Les soldats de la division d’infanterie sud-coréenne et américaine s’entraînent dans le cadre de l’opération d’un débarquement amphibie.
© REUTERS / Kim Hong-Ji Les soldats de la division d’infanterie sud-coréenne et américaine mettent au point une opération d’un débarquement amphibie.
Les manœuvres militaires conjointes entre les Etats-Unis et la Corée du Sud - Sputnik France
7/10
Les soldats de la division d’infanterie sud-coréenne et américaine mettent au point une opération d’un débarquement amphibie.
© REUTERS / Cho Jung-ho/Yonhap Le porte-avions américain USS John C. Stennis dans le port Busan en Corée du sud, le 13 mars 2016. Environ 80 pièces d'équipement, y compris les chasseurs-bombardiers F/A-18 Hornet, les avions de guerre électroniques Grumman EA-6B Prowler et E-2 Hawkeye sont comprises dans l’aviation. Au total, près de 55 avions et 30 navires américains et sud-coréens participent aux entraînements.
Les manœuvres militaires conjointes entre les Etats-Unis et la Corée du Sud - Sputnik France
8/10
Le porte-avions américain USS John C. Stennis dans le port Busan en Corée du sud, le 13 mars 2016. Environ 80 pièces d'équipement, y compris les chasseurs-bombardiers F/A-18 Hornet, les avions de guerre électroniques Grumman EA-6B Prowler et E-2 Hawkeye sont comprises dans l’aviation. Au total, près de 55 avions et 30 navires américains et sud-coréens participent aux entraînements.
© REUTERS / Kim Hong-Ji Les forces amphibies sud-coréennes ouvrent le feu sur leur l’adversaire.
Les manœuvres militaires conjointes entre les Etats-Unis et la Corée du Sud - Sputnik France
9/10
Les forces amphibies sud-coréennes ouvrent le feu sur leur l’adversaire.
© REUTERS / Cho Jung-ho/YonhapLes relations entre la Corée du sud et la Corée du Nord se sont détériorées après les essais d'armes nucléaires du 6 janvier en Corée du Nord et le lancement du satellite avec l’aide de la fusée porteuse, du 7 février. En réponse aux actions de la Corée du Nord, le Conseil de sécurité de l’Onu a adopté une résolution à l’encontre de la République. Pyongyang a déclaré à son tour que ses actions sont nécessaires pour se protéger des Etats-Unis.
Sur la photo : E-2C Hawkeye à bord de USS John C. Stennis dans le port de Busan en Corée du Sud. Le 13 mars 2016.
Les manœuvres militaires conjointes entre les Etats-Unis et la Corée du Sud - Sputnik France
10/10
Les relations entre la Corée du sud et la Corée du Nord se sont détériorées après les essais d'armes nucléaires du 6 janvier en Corée du Nord et le lancement du satellite avec l’aide de la fusée porteuse, du 7 février. En réponse aux actions de la Corée du Nord, le Conseil de sécurité de l’Onu a adopté une résolution à l’encontre de la République. Pyongyang a déclaré à son tour que ses actions sont nécessaires pour se protéger des Etats-Unis.
Sur la photo : E-2C Hawkeye à bord de USS John C. Stennis dans le port de Busan en Corée du Sud. Le 13 mars 2016.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала