Iran: les tirs de missiles ne violent pas l'accord nucléaire

© Sputnik . Vladimir Fedorenko / Aller dans la banque de photosTéhéran
Téhéran - Sputnik France
Les récents essais de missiles balistiques de l'Iran ne violent pas les résolutions de l'Onu entérinant l'accord nucléaire conclu en juillet 2015, et ne sont pas illégaux, selon le ministre iranien des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif.

Emad, le premier missile iranien à longue portée - Sputnik France
L'Iran teste à nouveau des missiles balistiques
La Russie s'est opposée lundi à des sanctions internationales contre l'Iran pour ces récents essais de missiles, lors de consultations tenues à sujet au Conseil de sécurité à la demande des Etats-Unis. Elles n'ont débouché sur aucune prise de position commune.

M. Zarif a estimé que les récents essais n'enfreignaient pas la résolution 2231 adoptée après l'accord historique de juillet entre l'Iran et les grandes puissances et qui prévoit que l'Iran doit s'abstenir de lancer des missiles balistiques pouvant être équipés d'ogives nucléaires.

La résolution 2231 "ne comporte pas d'obligation pour l'Iran" et elle ne porte que sur des missiles "conçus pour être équipés d'ogives nucléaires", a dit le ministre iranien, cité par l'AFP, aux journalistes à Canberra.

Congrès - Sputnik France
Le Congrès américain exige de nouvelles sanctions contre l’Iran
"Or nous n'avons pas d'ogives nucléaires et nous nous sommes engagés à ne pas les développer, et la communauté internationale a mis en place les meilleurs mécanismes possibles pour s'assurer que nous ne développons pas d'armes nucléaires", a-t-il ajouté.

"Nous ne concevons pas de missiles pour transporter des choses que nous n'avons pas. Aussi ces missiles ne tombent pas dans le champ de la 2231 et ne sont pas illégaux," a poursuivi Zarif.

Les Etats-Unis avaient annoncé le 17 janvier de nouvelles sanctions liées au programme de missiles balistiques de l'Iran. Cette annonce était intervenue juste après la levée de la plupart des sanctions internationales, conformément à l'accord conclu en juillet 2015 entre Téhéran et les grandes puissances — dont les Etats-Unis — sur le programme nucléaire iranien.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала