Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Des pays occidentaux ont mené des expérimentations sur l'homme en RDA

© AP Photo / Eric RisbergEchinacea, left, fish oil, center, and glucosamine pills are shown in San Francisco, Thursday, July 30, 2009.
Echinacea, left, fish oil, center, and glucosamine pills are shown in San Francisco, Thursday, July 30, 2009. - Sputnik France
S'abonner
Pas moins de 16 pays occidentaux ont mené des expérimentations sur l'homme en faveur de 75 entreprises, dont Bayer, Pfizer et Roche.

Des chercheurs de l'Institut de l'histoire médicale et de l'éthique de Berlin ont découvert que durant la période allant de 1961 à 1989, près de 900 expérimentations médicales sur l'homme avaient eu lieu en République démocratique allemande (RDA) avec des médicaments développés par les entreprises pharmaceutiques occidentales.

"Les expérimentations ont eu lieu en collaboration avec le gouvernement communiste de la RDA et le ministère de la Sécurité d'État, la Stasi. Cela impliquait non seulement des entreprises ouest-allemandes, mais aussi américaines, suisses, britanniques et françaises", cite le Local, reprenant les propos des chercheurs.

Les médicaments - Sputnik France
WikiLeaks: le partenariat transpacifique pourrait se priver de médicaments
L'intérêt des autorités est-allemandes pour ces expérimentations s'explique par les montants versés par les entreprises pharmaceutiques pour ces services discutables du point de vue éthique. Aujourd'hui, il est de bon ton d'accuser le gouvernement de l'Allemagne de l'Est d'avoir fait payer par la santé de ses citoyens les défauts de l'économie planifiée à la soviétique.

Dans le même temps, les chercheurs font remarquer que toutes les expérimentations ont été menées en conformité avec les standards internationaux de l'époque, qui ne correspondent certes pas aux standards contemporains, plus contraignants.

"Les expérimentations ont été effectuées pour 75 entreprises de 16 pays occidentaux, dont Bayer, Pfizer et Roche. Nous n'avons pas pu trouver des preuves de violations systématiques. Et nous n'avons pas pu prouver que les participants savaient qu'ils participaient à des expérimentations", raconte le directeur du groupe de recherche Volker Hess.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала