Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

La Turquie interdit les célébrations de Norouz

S'abonner
Les autorités turques ont interdit les célébrations de Norouz, fêté par les Kurdes le 21 mars, rapporte le Parti démocratique des peuples (HDP).

Norouz, qui signifie "nouveau jour" en persan, est fêté en Turquie, en Iran, au Kurdistan irakien, en Afghanistan, en Inde, dans les ex-républiques soviétiques d'Asie centrale (Kazakhstan, Ouzbékistan, Kirghizstan, Turkménistan, Tadjikistan), en Azerbaïdjan, en Albanie, en Macédoine et dans quelques régions de la Russie. C'est une fête qui célèbre l'équinoxe de printemps et le début de l'année agricole.

"Cette année, nous fêtons Norouz dans des conditions difficiles, alors que chaque jour nous apporte de nouvelles souffrances. Le gouvernement ne nous autorise pas à célébrer cette fête, invoquant des raisons tirées par les cheveux et poursuivant une politique d'interdictions et de pression", lit-on dans le communique du parti.

Le parti pro-kurde qualifie ces interdictions d'illégales et appelle le gouvernement à les refuser. "Les tentatives d'empêcher (les célébrations — ndlr) de Norouz sont illégales. Cette fête est célébrée depuis plusieurs milliers d'années. Nous appelons le gouvernement recouvrer la raison et à garantir la sécurité et la paix lors des célébrations", rapporte le parti dans son communiqué.

Recep Tayyip Erdogan - Sputnik France
Erdogan veut priver les députés pro-kurdes de l'immunité parlementaire
Les opérations anti-terroristes se poursuivent dans des régions de la Turquie du sud-est. Elles sont menées contre les membres du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), interdit en Turquie. Le conflit entre le gouvernement turc et ce parti a repris en juillet 2015. Près de 300 policiers et militaires ont trouvé la mort dans des affrontements militaires avec les rebelles kurdes.

Selon les données du quartier général turc, près d'un millier de combattants kurdes ont été éliminés depuis la mi-décembre dans les régions où est menée l'opération antiterroriste. Les fondateurs du Parti démocratique des peuples estiment que des centaines de civils ont trouvé la mort lors de cette opération.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала