Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Le renseignement suédois préoccupé par l’efficacité des médias russes

© Sputnik . Konstantin Chalabov / Aller dans la banque de photosLogo de la chaîne de télévision RT
Logo de la chaîne de télévision RT - Sputnik France
S'abonner
Le renseignement suédois accuse la Russie d'avoir redoublé d'activités et élargi ses méthodes d'influence sur d'autres Etats, notamment par le biais de l'agence Sputnik et de la chaîne de télévision RT.

La Russie mène contre la Suède une "guerre psychologique", dont l'objectif est de manipuler l'opinion et d'influer sur la prise de décisions politiques. L'agence Sputnik et la chaîne de télévision RT en sont des instruments, stipule le rapport annuel de la Säkerhetspolisen (SÄPO, police de sûreté d'Etat suédoise). 

Sputnik logo - Sputnik France
Quand un think-tank proche du lobby militaire US s’en prend à Sputnik

"Outre les services de renseignement et de sécurité russes, nous voyons des médias et des agences d'information russes, possédant d'immenses ressources et fonctionnant de plus en plus en tant qu'instruments loyaux d'administration d'Etat. Ces groupes médiatiques, dont Sputnik et RT, travaillent tant en Russie qu'à l'étranger", lit-on dans le document. 

Fermer Sputnik et RT pour contrer la propagande russe? - Sputnik France
Fermer Sputnik et RT pour contrer la "propagande russe"?

Selon Wilhelm Unge, responsable du contre-espionnage à la SÄPO qui figure parmi les auteurs du rapport, la Russie a élargi ses méthodes d'influence sur d'autres Etats sur fond de crise en Ukraine.

"La Russie parle elle-même d'une +guerre non-linéaire+. Pour nous, c'est un bon terme, car il s'agit non seulement des méthodes militaires, mais aussi économiques, politiques, diplomatiques et informationnelles", a déclaré devant les journalistes M.Unge, en présentant le rapport. 

Edward Lucas - Sputnik France
La chaîne RT indignée par les appels à boycotter ses journalistes

Et d'évoquer des fausses lettres dont l'expéditeur est inidentifiable, des vols aériens russes, des démarches politiques et des mesures de rétorsion aux sanctions, l'espionnage des structures civiles et militaires. 

L'analyste a également cité, parmi les méthodes d'une "guerre non-linéaire", des trolls sur les réseaux sociaux sous la rubrique "commentaires". 

"Un travail aussi bien coordonné de la Russie est fort préoccupant", a signalé M.Unge. 

des femmes-Yézidis en Irak - Sputnik France
Sputnik dévoile à quels prix l'EI négocie ses otages

Il estime notamment que la Russie est particulièrement intéressée par les discussions sur l'adhésion de la Suède à l'Otan et souhaiterait que des divergences éclatent au sein de l'Union européenne, ce qui pourrait accélérer la levée des sanctions. 

Le rapport évoque aussi les activités du renseignement russe sur le territoire suédois. 

"D'après la SÄPO, un tiers des diplomates russes en poste à Stockholm sont des agents de renseignement", dit le rapport. 

Auparavant, le directeur du renseignement national des Etats-Unis, James Clapper, a accusé la Russie d'avoir intensifié la guerre informationnelle, prétendant que Moscou essayait de discréditer l'Occident, d'y "saper le consensus concernant la Russie et d'affirmer le rôle de la Russie au titre de principale puissance mondiale faisant preuve de responsabilité".

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала