Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Hollande et Merkel appellent Porochenko à respecter les accords de Minsk

© REUTERS / Axel SchmidtHollande et Merkel appellent Porochenko à respecter les accords de Minsk
Hollande et Merkel appellent Porochenko à respecter les accords de Minsk - Sputnik France
S'abonner
Jeudi 17 mars, le président français François Hollande et la chancelière allemande Angela Merkel se sont entretenus à Bruxelles avec le président ukrainien Piotr Porochenko et ont souligné la nécessité de respecter les accords de Minsk. L'entretien s'est déroulé en marge du sommet de l'UE consacré à la crise migratoire.

Le président français a noté que l'entretien avait porté notamment sur la situation en Ukraine et les obstacles entravant l'exécution des accords de Minsk.

"Ils (les trois dirigeants) ont souligné que pour que la mise en oeuvre des accords de Minsk progresse, il était crucial que le cessez-le feu, le retrait des armes lourdes et l'accès des observateurs de l'OSCE soient garantis", a-t-on appris auprès de l'entourage du président français.

"De même, les élections locales doivent avoir lieu comme prévu par les accords", toujours selon l'entourage de François Hollande.

Премьер-министр Украины Арсений Яценюк - Sputnik France
Kiev pose 4 conditions aux élections dans le Donbass
La tenue d'élections locales sur certains territoires des régions de Donetsk et de Lougansk a été prévue par le Complexe de mesures relatives à l'exécution des accords de Minsk signé en février 2015.

Lors d'une conversation téléphonique de décembre dernier, les dirigeants des pays du Quartet Normandie (Russie, Ukraine, Allemagne, France) ont convenu de prolonger les accords de Minsk pour 2016. 

Conseil de l'Europe à Strasbourg - Sputnik France
Les sanctions antirusses encouragent l'Ukraine à ne pas respecter les accords de Minsk
En octobre 2015, les républiques autoproclamées de Donetsk et de Lougansk ont annoncé le report des élections locales à l'année prochaine. Elles ont exigé par la même occasion que Kiev remplisse tous les engagements dans le cadre des accords de Minsk.

Le 15 mars, la sous-secrétaire d'Etat américaine Victoria Nuland a déclaré que la Russie ne devait pas s'attendre à ce que l'Ukraine apporte des amendements à sa Constitution tant qu'elle ne remplissait pas elle-même les accords de Minsk. Elle a également fait savoir que les Etats-Unis allaient étudier la possibilité de nouvelles sanctions contre la Russie en raison de l'"annexion de la Crimée".


Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала