Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Kim Jong-un trouve nécessaire de renforcer la défense du littoral

© AP Photo / KCNA via KNSKim Jong-un
Kim Jong-un - Sputnik France
S'abonner
Pour détruire l'ennemi attaquant le littoral nord-coréen, il est nécessaire d'intensifier l'entraînement des unités de l'Armée populaire de Corée, affirme Kim Jong-un.

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un, qui avait assisté à un exercice d'une unité de débarquement, a ordonné d'intensifier la formation des militaires en vue de renforcer la protection des frontières maritimes du pays.

"La victoire au combat des forces de débarquement dépend dans une grande mesure des moyens permettant de neutraliser les unités de débarquement ennemies et, du même coup, d'occuper les positions sur le littoral", a déclaré Kim Jong-un cité par l'Agence télégraphique centrale de Corée (KCNA).

Il a ajouté que "pour détruire les forces ennemies attaquant le littoral il était nécessaire d'intensifier la formation des unités et des détachements de l'Armée populaire de Corée (APC)".

La Corée du Nord effectue de nouveaux tirs balistiques - Sputnik France
La Corée du Nord effectue de nouveaux tirs balistiques
L'exercice des forces de débarquement nord-coréennes a coïncidé avec les manœuvres conjointes américano-sud-coréennes Key Resolve et Foal Eagle engageant 300.000 militaires sud-coréens et 17.000 soldats américains et qualifiées de provocation par Pyongyang.

Au début de cette semaine, la Corée du Nord a tiré deux missiles balistiques de moyenne portée Rogong dans la mer du Japon. Un missile a plongé dans la mer après avoir parcouru 800 km et un autre a disparu des radars peu après le lancement. Les militaires sud-coréens estiment que ce deuxième missile a explosé dans les airs. La portée maximale des missiles Rodong est de 1.300 km et ils sont capables d'atteindre le territoire japonais. Les derniers tirs de Rodong ont eu lieu le 26 mars 2014.

Kim Jong-un - Sputnik France
Kim Jong-un appelle à faire davantage d'essais nucléaires
La situation sur la péninsule coréenne s'est exacerbée suite au quatrième essai nucléaire du 6 janvier dernier et au tir du 7 février, présenté par Pyongyang comme un lancement de satellite mais considéré à l'étranger comme un test de missile balistique à longue portée qui pourrait avoir une portée de 12.000 km.

Le Conseil de sécurité de l'Onu a adopté une sanction alourdissant l'isolement économique de la Corée du Nord, malgré les affirmations de Pyongyang sur la nécessité de se protéger contre les Etats-Unis. 


Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала