Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Les attaques de Bruxelles déstabilisent les bourses européennes

© Sputnik . Roman Galkin / Aller dans la banque de photosBourse financière
Bourse financière - Sputnik France
S'abonner
Les bourses européennes sont en baisse après les attentats commis en début de journée à Bruxelles, qui ont déclenché un nouveau mouvement d'aversion au risque sur les marchés financiers.

Attentats à Bruxelles (mars 2016) - Sputnik France
Bruxelles sur le qui-vive après les attentats
À Paris, le CAC 40 cède 0,38% à 4.411,25 points à 11h15 GMT. À Francfort, le Dax abandonne 0,08% et à Londres, le FTSE recule de 0,37% tandis que l'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 perd 0,47% et l'EuroStoxx 50 de la zone euro 0,34%.

Le secteur du transport aérien et du tourisme a été le premier touché par les nouvelles en provenance de Belgique. Air France-KLM cède 4,5%, Lufthansa 1,61%, Easyjet 1,2% et le groupe hôtelier Accor, plus forte baisse du CAC, 3,4%. L'indice Stoxx européen du secteur abandonne 1,68%.

"Le risque géopolitique, y compris les actes terroristes qui affectent directement les échanges et les mouvements des marchés, reste un facteur qu'il est important de surveiller", commente Lorne Baring, directeur exécutif de B Capital Wealth Management à Genève, cité par Reuters.

Dans le secteur bancaire, Deutsche Bank perd 1,74%. Moody's a annoncé lundi soir avoir placé la note du groupe bancaire sous surveillance en vue d'un possible abaissement. Le directeur financier du groupe a déclaré que la période janvier-février avait été la pire qu'il ait jamais connue dans le secteur bancaire.

François Hollande - Sputnik France
Attentats à Bruxelles: "C'est toute l'Europe qui est frappée"
Une série d'explosions, dont une serait l'œuvre d'un kamikaze, ont eu lieu à l'aéroport de la capitale belge, mardi vers huit heures du matin, faisant selon le dernier bilan 34 morts — 20 à la station de métro Maelbeek et 14 dans les deux explosions à l'aéroport de Zaventem.

Ces explosions interviennent quatre jours après la capture spectaculaire de Salah Abdeslam, un Français d'origine marocaine, seul survivant du commando auteur des attentats djihadistes du 13 novembre à Paris (130 morts), à Molenbeek, une commune bruxelloise.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала