Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Le fantasme nucléaire de Pyongyang contre les USA – VIDEO

© Youtube / capture d'écranLa vidéo "La dernière chance" publiée par le site nord-coréen de propagande DPRK
La vidéo La dernière chance publiée par le site nord-coréen de propagande DPRK - Sputnik France
S'abonner
Le site nord-coréen de propagande DPRK Today a diffusé une vidéo décrivant l'histoire des relations entre la Corée du Nord et les Etats-Unis et montrant une attaque nucléaire sur Washington.

Intitulée "Dernière chance", la vidéo de quatre minutes avec effets spéciaux diffusée par Pyongyang montre un missile nucléaire tiré depuis un sous-marin au cœur du Lincoln Memorial à Washington et détruisant la capitale américaine. Puis, on peut voir le feu du champignon atomique consumant la Constitution américaine, le drapeau étoilé et le Capitole.

"Si les impérialistes américains bougent d'un pouce en notre direction, nous les frapperons immédiatement avec notre force nucléaire", menace le message à la fin du film publié par le site internet de propagande DPRK Today sur Youtube.

Cette menace a été lancée par le régime de Kim Jong-un contre la Corée du Sud et les Etats-Unis en raison des exercices militaires conjoints auxquels participent les deux pays. Les militaires nord-coréens ont menacé d'attaquer Séoul si la présidente sud-coréenne Park Geun-hye ne présentait pas des excuses pour ses manœuvres militaires au cours desquelles ils avaient simulé une attaque préventive contre les installations nucléaires nord-coréens.

Pyongyang menace de frapper Séoul si ce dernier ne s’excuse pas pour les exercices - Sputnik France
Pyongyang menace de frapper Séoul si ce dernier ne s'excuse pas pour les exercices
La situation dans la péninsule s'est aggravée après le quatrième test nucléaire nord-coréen, effectué le 6 janvier 2016 et le lancement par Pyongyang, le 7 février, d'un satellite à l'aide d'une fusée porteuse pouvant être utilisée pour réaliser une frappe nucléaire à une distance de 12.000 km.

Suite à cela, le Conseil de sécurité de l'Onu a adopté à l'unanimité les sanctions les plus sévères imposées à la Corée du Nord en plus de 20 ans.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала