Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

L'ex-ambassadeur US en Russie dit "spasibo" pour Palmyre libérée

© Sputnik . Grigory Sissoev / Aller dans la banque de photosl'ancien ambassadeur américain en Russie Michael McFaul
l'ancien ambassadeur américain en Russie Michael McFaul - Sputnik France
S'abonner
L'ancien ambassadeur américain en Russie a exprimé ses remerciements pour la libération de Palmyre.

Palmyre - Sputnik France
Syrie: l'armée commence le déminage de Palmyre
L'armée syrienne a repris le contrôle total de Palmyre, dimanche, après en avoir chassé les terroristes de Daech qui tenaient depuis près d'un an cette ville antique du centre de la Syrie.

L'ambassade de la Russie aux Etats-Unis a écrit sur son compte officiel Twitter un post annonçant la reprise de la totalité de Palmyre au groupe terroriste Daech.

En réponse au post de l'ambassade de la Russie aux Etats-Unis, l'ancien ambassadeur américain en Russie Michael McFaul a écrit à son tour sur son compte twitter "Spasibo" ("merci" en russe).

Aujourd'hui plutôt il a été annoncé que les combats à Palmyre avaient complètement cessé et que les derniers foyers de résistance des terroristes avaient été réprimés. L'armée et les milices contrôlent entièrement la ville.

L'armée syrienne a repris au groupe terroriste Daech la totalité de Palmyre - Sputnik France
L'armée syrienne reprend la totalité de Palmyre
La semaine dernière, le président de Russie Vladimir Poutine a pris la parole devant les militaires russes revenus de la Syrie et s'est déclaré certain que Palmyre serait libérée des combattants du groupe Etat islamique. L'ambassadeur de Syrie en Russie Riad Haddad a reconnu, pour sa part, que l'armée syrienne avait réussi à préparer  la reconquête de Palmyre grâce au soutien du contingent russe déployé en Syrie depuis l'automne 2015. 

La ville de Palmyre, dont les ruines antiques constituent un des six sites syriens classés patrimoine mondial de l'Unesco, a été occupée par les djihadistes à la mi-mai 2015. Avant de quitter la ville, l'armée syrienne a évacué la majeure partie de la population et les objets historiques les plus précieux du musée central de Palmyre. Après la prise de la cité par l'Etat islamique ses ruines et ses temples ont été menacés de destruction.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала