Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Mexique: au lieu du diable, on brûle des effigies de Trump

S'abonner
A l'occasion de la Semaine sainte, samedi soir des Mexicains ont brûlé des effigies de Donald Trump.

Plusieurs Mexicains se sont réunis hier soir pour assister aux rituels des bûchers de Judas de la Semaine sainte. Cependant, cette année des effigies de papier mâché représentant un Donald Trump souriant sont parties en flammes.

Au Mexique, il est de coutume de mettre le feu à des poupées de papier mâché incarnant le diable, ce qui signifie la victoire du bien sur le mal.

Les Mexicains prennent visiblement Donald Trump, candidat républicain à la présidentielle américaine, en grippe à cause de ses déclarations agressives à leur endroit.

Auparavant, M.Trump a posté un tweet dans lequel il comparait son adversaire Jeb Bush à un nazi. Le candidat républicain à la présidentielle américaine moquait l'attachement de Jeb Bush au Mexique et suggérait qu'il était un déficient mental. Ce tweet aurait été publié puis supprimé le lendemain à l'aurore, rapporte le NY Daily News.

U.S. Republican presidential candidate Donald Trump holds his bible while speaking at the Iowa Faith and Freedom Coalition Forum in Des Moines, Iowa, September 19, 2015 - Sputnik France
Donald Trump: "Poutine est plus sympa que moi!"
M.Trump a également annoncé que le Mexique "fournissait" aux Etats-Unis principalement des criminels, des violeurs et des trafiquants de drogues. En outre, il a promis de confisquer l'argent envoyé au Mexique si le gouvernement de ce pays refusait de financer la construction d'un mur à la frontière entre les deux Etats. Ces déclarations ont provoqué une vague de colère et de critiques en Amérique latine.


Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала