Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Des Russes en Guyane, ou 50 ans de bénéfices spatiaux mutuels

© AFP 2021 JODY AMIET Kourou
Kourou - Sputnik France
S'abonner
Cette année, la Russie et la France fêtent les 50 ans de leur coopération dans le domaine spatial. Une date qui a poussé les Français à publier un grand ouvrage encyclopédique "50 ans de coopération" écrit par les représentants des deux nations.

L'histoire du début de la coopération franco-russe est liée à l'époque de Charles de Gaulle et de Léonid Brejnev. Le dirigeant français considérait comme une des priorités de sa politique étrangère de maintenir de bonnes relations avec l'Union soviétique.

L'invitation de M.de Gaulle par M.Brejnev de visiter Baïkonour pour assister à deux lancements a donné le coup d'envoi à la coopération franco-soviétique dans le domaine spatial, indique Laurent de Angelis, éditeur de l'ouvrage "50 ans de coopération" et auteur du "Guide des lanceurs spatiaux", dans un entretien accordé à Sputnik.

"Aujourd'hui, nous avons le lanceur Soyouz à Kourou qui est quelque chose d'extrêmement important. C'est la première fois qu'un lanceur russe est utilisé, depuis une base terrestre (…) a déjà effectué 13 tirs. Le 14e va partir au mois d'avril. Ça, c'est une coopération qui continue plus que jamais. Nous avons, aujourd'hui, des Russes qui sont en permanence en Guyane", raconte M. de Angelis.

L'interlocuteur de Sputnik rappelle qu'il existe également le projet ExoMars qui est en voie de réalisation par la Russie et les pays européens. La Russie a fourni des éléments d'équipements d'ExoMars, ainsi que des éléments de la plate-forme et le lancement avec le lanceur Proton M. Le lancement a eu lieu le 14 mars depuis Baïkonour.

"Je pense qu'on est passé déjà très largement de la compétition à la coopération depuis la fin de la guerre froide et l'Union soviétique. Il y avait cette coopération franco-soviétique, franco-russe et puis Europe-Russie qui s'est faite malgré les différends politiques", souligne M.de Angelis.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала