Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

100.000 tracts anti-Kim ont envahi le ciel nord-coréen

© AP Photo / Ahn Young-joon100.000 tracts anti-Kim ont envahi le ciel nord-coréen
100.000 tracts anti-Kim ont envahi le ciel nord-coréen - Sputnik France
S'abonner
Des manifestants sud-coréens ont jeté en l'air, ce lundi, des dizaines de milliers de tracts de propagande anti-Pyongyang près de la frontière nord-coréenne.

Le groupe sud-coréen "Combattants pour la Corée du Nord libre" avaient lancé 50.000 tracts similaires pendant un exercice, samedi dernier, à l'occasion du sixième anniversaire du naufrage du navire de guerre sud-coréen ROKS Cheonan, pour lequel le Sud blâme le Nord, rapporte l'AFP.

Lundi, les activistes ont utilisé des ballonnets remplis de gaz afin de faire flotter 100.000 tracts anti-Kim Jong-un sur la frontière lourdement militarisée qui sépare les deux Corées.

Par le passé, de tels tracts ont été très efficaces pour exciter la rage des Nord-Coréens, qui se sont vengés en lançant, le mois dernier, leurs propres paquets volants de papier toilette utilisé et de mégots.

"Nous projetons de lancer 10 millions de tracts au cours des trois prochains mois afin de dénoncer le dernier test nucléaire et exhorter le Nord à abandonner son programme nucléaire", a déclaré le groupe sur son site web.

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un inspecte le rue de Mirae - Sputnik France
Kim Jong-un construira une rue qui provoquera l'envie du monde entier
Ce mouvement intervient dans le contexte des tensions accrues entre la Corée du Nord et ses adversaires, soit la Corée du Sud, le Japon et les Etats-Unis. La situation dans la péninsule s'est en effet aggravée après le quatrième test nucléaire nord-coréen, effectué le 6 janvier 2016 et le lancement par Pyongyang, le 7 février, d'un satellite à l'aide d'une fusée porteuse pouvant être utilisée pour réaliser une frappe nucléaire à une distance de 12.000 km.

Samedi, le site nord-coréen de propagande DPRK Today a diffusé une vidéo décrivant montrant une attaque nucléaire sur Washington. Cette menace a été lancée par le régime de Kim Jong-un contre la Corée du Sud et les Etats-Unis en raison des exercices militaires conjoints auxquels participent les deux pays.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала