Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

La France n'est plus le premier producteur mondial de vin

© Sputnik . Alexandr Vilf / Aller dans la banque de photosLa France n'est plus le premier producteur mondial de vin
La France n'est plus le premier producteur mondial de vin - Sputnik France
S'abonner
Même si la consommation du vin augmente dans le monde, la France vend moins de bouteilles à l'étranger que l'Espagne ou l'Italie.

Selon l'Organisation internationale de la vigne et du vin, la France s'est fait griller la première place de producteur mondial par l'Italie en 2015. Plus inquiétant, les vins français s'exportent moins bien que ceux venus d'Italie et d'Espagne, rapporte Le Parisien.

En dépit du fait que les exportations diminuent en volume, elles continuent d'augmenter sur un an en valeur (+6,8%) car les grands crus ont toujours la cote à l'export. Ce succès des grands bordeaux ou bourgognes ne cache-t-il pas la place prise dans le monde par les vins étrangers?

Tour de France, vin du Chili: les raisins de la colère - Sputnik France
Tour de France, vin du Chili: les raisins de la colère
Selon un délégué général de la Fédération des exportateurs de vins et spiritueux, il ne faut pas oublier que "près de 80% des vins français vendus à l'étranger le sont à partir de 5 euros le litre" alors que les Italiens et les Espagnols réussissent à vendre leurs bouteilles à respectivement 2,50 euros et 1,16 euro, selon une étude d'International Team Consulting. Un marché d'entrée ou de moyen de gamme important "dont la France a décroché" rappelait récemment Philippe Castéja, président de la société de négoce bordelaise Borie-Manoux.

Pourtant, selon lui, il y a de plus en plus de pays où l'on boit des vins "d'une qualité correcte à des prix modérés". Car si la consommation de vin ne cesse de baisser en Europe — en France, on est passé de 100 litres par an et par habitant en 1960 à près de 42 litres en 2015 — elle est largement compensée par celle du reste de la planète.

Chai. Image d'illustration - Sputnik France
La Chine lorgne sur les vins et vignobles de Bordeaux
Depuis 2000, la consommation mondiale a progressé de 6% et la Coface (Compagnie française d'assurance pour le commerce extérieur) prévoit que la Chine deviendra le premier consommateur mondial d'ici à 2027. D'où la tentation de produire plus.

Dernier symbole de cette montée en puissance des vins étrangers, le choix d'un cru chilien comme sponsor du Tour de France, un des événements sportifs les plus suivis de la planète. Ce parrainage est considéré en France comme un "affront dans le pays du vin" pour de nombreux viticulteurs, dont ceux de l'Aude qui ont déjà menacé de bloquer la Grande Boucle cet été.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала