Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Ankara veut renouer avec Moscou, mais refuse de présenter ses excuses

© Sputnik . Ruslan Krivobok / Aller dans la banque de photosAnkara
Ankara - Sputnik France
S'abonner
Le ministre turc de l'Economie, Mustafa Elitaş, estime que les relations entre la Turquie et la Russie finiront par se normaliser, mais appelle Moscou à prendre l'initiative en la matière.

Le 24 novembre 2015, un chasseur turc a abattu un Su-24 russe qui effectuait une mission de combat dans le ciel syrien. L'un des pilotes du bombarder russe a été tué alors qu'il descendait en parachute après s'être éjecté. Le président Vladimir Poutine a qualifié cette attaque contre un avion militaire russe de "coup de poignard porté dans le dos".

Vladimir Poutine - Sputnik France
La Russie adopte des sanctions économiques contre la Turquie
Moscou y a réagi en réduisant sensiblement ses échanges économiques avec la Turquie. Un embargo a été décrété sur certaines marchandises turques, en premier lieu sur les fruits et les légumes. Les vols charters entre les deux pays ont été interdits et les voyagistes russes ont été invités à rayer la Turquie de la liste des destinations touristiques. Les employeurs russes se sont vu interdire d'embaucher des travailleurs turcs à partir du 1er janvier 2016. Enfin, Moscou a abandonné le projet Turkish Stream, qui prévoyait la construction d'un gazoduc sous-marin entre les deux pays.

Bref, les relations russo-turques ont touché le fond.

L'agence Sputnik a demandé à Mustafa Elitaş de donner son avis sur l'avenir des échanges entre les deux pays.

"Nous faisons tout notre possible pour que les relations turco-russes puissent se normaliser dans un avenir proche. Force est de constater que la Russie ne fait pas de démarches dans ce sens. La Turquie œuvre en faveur du développement des échanges commerciaux avec la Russie, en faveur du rapprochement entre nos peuples. Il ne doit pas y avoir d'obstacles aux contacts bilatéraux", a déclaré le ministre en marge d'une réunion du Conseil des entrepreneurs turcs à Istanbul.

Selon lui, la Russie et la Turquie ont entretenu pendant longtemps une coopération fructueuse dans les domaines du commerce et du tourisme. De nombreux Russes possèdent des biens immobiliers et des entreprises en Turquie, a ajouté Mustafa Elitaş.

A la question de savoir si les relations russo-turques finiront par se normaliser, le ministre a répondu: "Cela ne fait aucun doute".

Ankara - Sputnik France
Ankara appelle la Russie à lever les sanctions antiturques
"La Turquie ne crée aucun obstacle à cette normalisation. Nos portes sont toujours ouvertes à nos amis russes. Mais la Russie doit soutenir nos efforts visant à relancer les relations entre les deux pays", a conclu le responsable turc.

Moscou a à plusieurs reprises formulé les conditions indispensables à la normalisation de ses relations avec Ankara. Ce dernier doit présenter ses excuses pour avoir détruit un bombardier russe, compenser la perte de l'avion et indemniser la famille du pilote abattu.

La Turquie refuse catégoriquement de le faire.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала