Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Un arsenal d'une ampleur inédite découvert chez un terroriste arrêté à Paris

© AFP 2021 Loic VenanceFrançois Molins
François Molins - Sputnik France
S'abonner
Reda Kriket, terroriste mis en examen en France, n'avait pas de plan précis, mais il était en possession d’un arsenal considérable et de beaucoup d'explosifs, rapporte le procureur de Paris François Molins.

"A ce stade des investigations, si aucune cible précise projetée n'a pu être identifiée, tout laisse néanmoins à penser que la découverte de cette cache a permis d'éviter la commission d'actions d'une extrême violence", a déclaré François Molins lors d'une conférence de presse.

"Dans "l'appartement conspiratif" d'Argenteuil on a retrouvé des armes, des engins explosifs, pour certains déjà prêts à l'emploi, des téléphones neufs ainsi que des passeports volés" a précisé le procureur.

A police officer stands guard at the entrance of a building in Avenue des Cerisiers - Kerselarenlaan in Schaerbeek - Schaarbeek district in Brussels on March 25, 2016 where the Belgian police had a part of an anti-terrorist operation linked to Brussels attacks of March 22. - Sputnik France
La Belgique ne laissera pas les terroristes dormir tranquilles

Reda Kriket, soupçonné d'avoir effectué un séjour dans les rangs de l'Etat islamique (EI) en Syrie, a été déféré devant le parquet après six jours de garde à vue. Cette durée exceptionnelle ne peut être décidée par la justice qu'en cas de risque imminent d'attentat ou pour les nécessités de la coopération internationale.

Il avait été arrêté jeudi à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine), deux jours après les attentats de Bruxelles et moins d'une semaine après l'arrestation par la police belge de Salah Abdeslam, suspect clé des attentats de Paris du 13 novembre 2015. Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve avait annoncé la "mise en échec d'un projet d'attentat en France conduit à un stade avancé", sans donner plus de détails.

Police belge - Sputnik France
Le premier ministre belge dans le viseur des terroristes?

Reda Kriket avait déjà été condamné en Belgique dans une affaire de filière djihadiste en lien avec la Syrie.

Le même jour, une perquisition menée dans un appartement à Argenteuil (Val d'Oise) a conduit les enquêteurs de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) à un véritable arsenal: cinq kalachnikovs, un fusil mitrailleur, sept armes de poing, des chargeurs, ainsi que du TATP, un explosif artisanal prisé par les djihadistes du groupe Etat islamique (EI), des litres d'eau oxygénée ainsi que de l’acétone et de l’acide, ses composants.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала