Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Les plus gros producteurs de déchets sont Européens

© Benson KuaItalie déclare la guerre aux citoyens incultes
Italie déclare la guerre aux citoyens incultes - Sputnik France
S'abonner
Les Européens sont souvent considérés comme des modèles en matière de tri et de recyclage des déchets. Et si on nous demandait qui, selon nous, pollue le plus dans le monde entre l'Europe et les USA, on répondrait certainement que les Américains sont champions en la matière, connaissant leur culture de la consommation.

La réalité est en fait bien différente… Le magazine The Atlantic se penche sur les différences d'attitude envers les déchets ménagers et sur la manière dont ces attitudes se forment dans chaque pays.

déchêts nucléaires - Sputnik France
Londres transférera aux Etats-Unis 700 kg de déchets nucléaires
Les Américains étaient bien ceux qui produisaient le plus de déchets, mais en 1965. Aujourd'hui, ils ont été remplacés par les Danois, les Néerlandais, les Suisses et les Allemands. Ce résultat étonnant s'explique notamment par le fait que la quantité de déchets augmente avec la hausse du niveau de vie de la population: plus les gens gagnent de l'argent, plus ils achètent de produits et, par conséquent, jettent davantage d'emballages. Aujourd'hui 87% des emballages produits sont destinés à la nourriture et aux boissons.

D'autre part, souligne The Atlantic, chaque marché national a ses particularités. Par exemple, les Allemands et les Suisses jettent plus que les Américains, dont beaucoup sont couverts de dettes. Et seuls les Allemands recyclent une grande quantité de déchets (par exemple, 42% de tous les déchets plastiques). Dans certains cas, il n'y a pas de rapport entre les capacités industrielles du pays et ses déchets. Quand le Royaume-Uni et les USA ont commencé à recycler plus de déchets, la production de vêtements et de voitures avait diminué en parallèle.

déchets - Sputnik France
Un hôtel construit à partir de déchets verra le jour en Iran
Comme l'écrit The Atlantic, en 2010 l'Allemagne, l'Autriche et la Belgique recyclaient déjà 60% des ordures ménagères, par rapport à un taux pratiquement nul en Turquie. Le Japon brûle aujourd'hui pratiquement autant de déchet qu'il en recycle. Et quant aux produits jetés, en Suède 68% des déchets sont en papier contre 30% en France et en Espagne, alors que les Suisses et les Danois jettent davantage de textile.

L'Europe pourrait ainsi être divisée en trois régions:

Le Nord (de la Scandinavie à la Belgique et à l'Allemagne), où l'on trouve de nombreuses décharges et déchetteries couplées à un taux élevé de recyclage. Dans ces pays, les taxes pour l'utilisation des déchetteries est 3-4 fois plus élevé qu'en Europe de l'Est;

La Méditerranée — avec des décharges imposantes et un secteur du recyclage peu développé;

L'Est — où la plupart des déchets partent à la décharge et pratiquement rien n'est recyclé.

Le Liban se lance dans l'exportation de déchets - Sputnik France
Le Liban se lance dans l'exportation de déchets
Les pays d'Europe de l'Est ont leur expérience propre du recyclage des déchets. Quand ils faisaient partie du monde soviétique et éprouvaient une pénurie de matériaux nécessaires pour la production, ils voyaient une délivrance dans cette pratique. C'est pourquoi la collecte des métaux, du papier et d'autres déchets ménagers était quelque chose d'anodin. Par exemple, en Allemagne de l'Est dans les années 1950, explique The Atlantic, un kilogramme de papier était échangé contre deux rouleaux de papier peint. En 1951, quand la Hongrie a commencé la collecte de ferraille, 2 000 tonnes ont été rapportées dès la première semaine.

Cependant, à l'époque dans les pays d'Europe de l'Est, le recyclage des déchets n'était pas motivé par la préservation de l'environnement, comme en Occident, mais visait à soutenir l'industrie. Il était un analogue du "fair trade" (commerce équitable) pour les pays du pacte de Varsovie — le papier et d'autres matériaux étaient souvent collectés pour soutenir un autre État ami.

Après la chute du socialisme dans les pays d'Europe, leurs systèmes de recyclage se sont également effondrés. Les années 1990 ont marqué un florissement du recyclage des déchets en Europe occidentale, alors que dans l'Est ce secteur était en stagnation.

Au final, l'attitude envers les déchets a foncièrement changé. Si auparavant leur traitement était réservé aux couches sociales les plus basses, aujourd'hui une attitude soigneuse envers les déchets ménagers (par exemple, le tri) est devenu un signe de culture civique.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала